Réseaux sociaux et harcèlement : "Ces filles-là", une histoire vraie sur scène

Créée par la compagnie villeurbannaise Aradne, la pièce "Ces filles là" explore le rapport à l'image et à l'identité, notamment en milieu scolaire. Dans chacune des villes traversées, de jeunes comédiennes amateurs rejoignent sur scène des professionnelles. Inspiré d'une histoire vraie, "Ces filles-là" explore l'impact des réseaux sociaux et le harcèlement qui peut en découler.

Sur scène 20 filles dans \"ces filles-là\" 
Sur scène 20 filles dans "ces filles-là"  (Culturebox/France 3)
Elles sont 20 triées sur le volet. Ce sont les filles de Sainte-Hélène, une prestigieuse institution. Sur scène, elles sont 12 professionnelles et 8 comédiennes amateurs. Vingt femmes dont les voix se mêlent. Dans cet univers clos, elles grandiront ensemble pour le meilleur et pour le pire. Dans le carcan du groupe, chacune trouve une place. Quand la photo de l'une d'elle, Scarlett nue, commence à circuler, les pires instincts surgissent chez les autres élèves.

En tournée depuis deux ans en France, le concept de la création est donc de faire monter sur scène de jeunes comédiennes amateurs. A Villefranche-sur-Saône, huit jeunes filles ont été recrutées pour deux représentations. Les étudiantes réagissent à cette expérience. 

Reportage : Sylvie Adam - Cherry Pellat 
Les thèmes de l'adolescence et de l'identité sont abordés ici avec la question du rapport à l'image et l'importance de celle-ci pour les ados aujourd'hui. En partant d'une photo de Scarlett nue circulant entre les élèves, la pièce montre comment réalité et virtualité peuvent s'enchevêtrer, comment une simple image peut impacter la vie de tout un groupe, parfois jusqu'au pire. 

Une histoire vraie

Cette création est tirée d'une histoire vraie. Celle d'Amanda Todd, une adolescente canadienne de 15 ans qui s'est sucidée après avoir publié une vidéo sur Youtube dans laquelle elle expliquait son histoire. La photo d'elle les seins nus avait circulé sur les réseaux sociaux. Elle avait dû faire face au chantage d'un inconnu, à la condamnation de ses amis et au rejet. 

"Ces filles-là"
Le 22 mars :  au Forum Jacques Prévert à Carroz 
Le 25 et 27 mars  : au Théâtre de Sète, Scène nationale