"Phèdre" et "Hippolyte" : ultimes créations de Christian Schiaretti à la tête du TNP de Villeurbanne

Le metteur en scène et directeur du TNP de Villeurbanne signe un diptyque autour de Phèdre, la figure mythique de la tragédie grecque. Ces deux créations sont à découvrir du 6 novembre au 1er décembre 2019.  

\"Hippolythe-Phèdre\" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne
"Hippolythe-Phèdre" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne (@MICHEL CAVALCA)

Christian Schiaretti met en scène au TNP de Villeurbanne deux textes autour de la figure féminine de Phèdre. Deux oeuvres littéraires qui narrent, à leur façon, la tragédie grecque : Hippolyte écrit par Garnier en 1574 et Phèdre de Racine écrit en 1677.

Rencontre avec le metteur en scène qui, à quelques jours de la première, nous parle de ses dernières créations au TNP. Il sera remplacé à partir du 1er janvier par Jean Bellorini, l'actuel directeur du Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis.

Une Phèdre moderne 

Avec ces deux visions de la figure de Phèdre, le spectateur découvre des approches diamétralement opposées de l'épouse éprise d'un amour interdit. Dans le texte de Racine, la passion vibre intérieurement tout en conservant la rigueur classique tandis que chez Robert Garnier, la violence et le désir charnel s'affirment puissamment.

\"Hippolythe-Phèdre\" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne
"Hippolythe-Phèdre" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne (MICHEL/CAVALCA)

C'est une Phèdre entière et guerrière qui prend corps, porteuse d'un message actuel. "Elle dit qu'une femme n'a pas à subir l'oppression d'un homme, que son désir est sain et nécessaire et qu'elle a besoin de vivre son désir. Le discours est d'une violence incroyable, ce qu'il n'y a pas chez Racine", analyse Christian Schiaretti. 

Mettre en scène Racine

Pour ses dernières créations au TNP, Christian Schiaretti se délecte de la langue de Racine. Une première après 17 ans de service au théâtre de Villeurbanne. Une envie, née de la découverte d'une autre vision du personnage mythique : "C'est comme si j'avais eu besoin d'entendre la langue antérieure à Racine pour assumer Racine".

\"Hippolythe-Phèdre\" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne
"Hippolythe-Phèdre" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne (MICHEL/CAVALCA)

Des propositions qui confirment aussi son attachement au théâtre populaire accessible au plus grand nombre. "Ce spectacle raconte mon parcours d’homme de théâtre, sans doute. C’est un bilan personnel et une tension inscrite dans l’histoire de notre langue, dont le théâtre public est l’un des porteurs. Nous avons un rôle pédagogique, d’exemplarité, que la modernité oublie parfois.", écrit-il dans un communiqué. 

\"Hippolythe-Phèdre\" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne
"Hippolythe-Phèdre" mise en scène Chrisian Schiaretti au TNP Villleurbanne (@MICHEL CAVALCA)

Seule dans le palais, Phèdre nourrit un profond sentiment de délaissement et conçoit un désir irrépressible pour Hippolyte. Le fils de Thésée ne succombe pas aux avances de Phèdre malgré les manœuvres de la nourrice, Oenone. Cette dernière échoue à orchestrer la rencontre et, pire, laisse Thésée, de retour à Athènes, s’imaginer que Hippolyte a tenté de violer Phèdre. Hors de lui, Thésée abandonne son propre fils à la colère de Neptune. Hippolyte meurt et Phèdre se suicide.

Hippolyte-Phèdre, un dyptique présenté en alternance puis en intégrale sur la scène du TNP Villeurbanne. 
- Hippolyte du 6 au 17 novembre 
- Phèdre du 19 au 30 novembre 
- Intégrale le 24 novembre et 1er décembre à 15h30