Mélody Mourey embarque les spectateurs dans une épopée spatiale avec "La Course des géants"

Publié Mis à jour
Mélody Mourey embarque les spectateurs dans une épopée spatiale avec "La Course des géants"
FRANCEINFO
Article rédigé par
I. Layer, J-C. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Dans La Course des géants, l’auteure et metteuse en scène Mélody Mourey embarque les spectateurs dans une comédie d’aventure sur les rêves de jeunesse et la conquête spatiale. 

Avec cette nouvelle pièce qui a déjà récolté 4 nominations aux MolièresMélody Mourey réussit le pari après Les Crapauds Fous, de plonger le spectateur au coeur des étoiles.

Dans cette comédie d’aventure spatiale, l’auteure met en scène l’histoire d’un jeune des quartiers pauvres de Chicago, Jack Mancini (incarné par Jordi Le Bolloc’h), qui rêve de devenir astronaute. Sa rencontre avec un psychologue va alors changer sa vie. 

Avec comme point de départ la réalisation des rêves d’enfants, Mélody Mourey inscrit son histoire fictive dans un contexte bien réel, celui de la course à l’espace des années 60 entre les missions Apollo et le discours de Kennedy. 

Une mise en scène cinématographique 

Si elle reconnaît que le thème de l’espace attire toujours autant ces dernières années avec des personnalités comme Thomas Pesquet, Mélody Mourey témoigne du défi de transposer au théâtre une thématique qui se prête plus au cinéma. Un pari réussi grâce à une mise en scène rythmée et qu’elle revendique comme bien cinématographique 

"Toutes mes références sont cinématographiques pour cette pièce. C’est des films comme Apollo 13, comme Will Hunting qui sont les références de ce spectacle. Avec un rythme très rapide, l’idée c’est qu’il y ait beaucoup de suspense, que le spectateur soit entraîné dans un tourbillon", confie-t-elle. 

Une épopée emmenée aussi par la prouesse des cinq comédiens qui accompagnent Jordi le Bolloch en jouant une trentaine de personnages différents. 

La Course des géants au Théâtre des Béliers jusqu’à fin juin 2022 avant d’entamer une tournée dès le mois d’octobre en France.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.