Les élèves d'Outre-Mer au théâtre de l’Union de Limoges, prêts pour les concours

Et le rêve devient réalité, six mois après leur arrivée en septembre dernier, les élèves ultra-marins ont débuté leurs concours d'admissions aux prestigieuses écoles d'art dramatique. C'est au Théâtre de l'Union, à Limoges qu'ils suivent une classe préparatoire intensive.

Dix élèves utramarins suivent au théâtre de l\'Union de Limoges une préparation aux concours d\'art dramatique des écoles de métropole
Dix élèves utramarins suivent au théâtre de l'Union de Limoges une préparation aux concours d'art dramatique des écoles de métropole (France 3 / Culturebox)
On les avait quittés en septembre dernier lors de leur arrivée au théâtre de L'Union de Limoges empreints d'émotion et d'excitation, les dix élèves d'outremer sont maintenant bien dans leur élément. L'heure est au travail et aux répétitions. Objectif : réussir les concours d'admissions aux grandes écoles de théâtre de métropole. 

Reportage : J. Jonquard / N. Djailani / C. Queriaud / B. Boulesteix

Un petit parfum de sorcellerie

Aux manettes de cette expérience unique, il y a Jean Lambert-wild. Grand manitou du théâtre de l'Union de Limoges, certains élèves le soupçonnent même de pouvoirs surnaturels tant l'alchimie a pris immédiatement. "On est une promo super connectée", assure Laurence Bolé.
Jean Lambert-wild en atelier avec les élèves ultramarins
Jean Lambert-wild en atelier avec les élèves ultramarins (France 3 / Culturebox)

Telle une famille, c'est toujours en troupe qu'ils se déplacent aux concours. "A Strasbourg on s'encourageait et quand on a eu les résultats tout le monde était content pour l'autre" poursuit encore l'apprentie comédienne de Nouvelle-Calédonie. Une bonne étoile pour trois des candidats de Limoges qui sont  admis au deuxième tour du concours du TNS (théâtre National de Strasbourg). On attend avec impatience les résultats définitifs, en juillet.
  

Une première classe préparatoire française

Cette formule inédite en France représente pour tous ces jeunes d'Outre-Mer une chance et une opportunité. Le travail et L'exigence restent de mise. 

C'est un travail très intensif on fait en six mois ce que les élèves en métropole font sur deux ou trois ans

Paul Golub
Responsable pédagogique de l'Académie de l'Union

L'un des objectifs de Jean Lambert-wild est de répondre aux difficultés rencontrées sur ces territoires en matière de formation à l’art dramatique. Avec ce projet unique, le directeur du CDN du Limousin souhaite "mettre en place des systèmes institutionnels pour permettre à tous ces jeunes d’accéder à ces études et de montrer leurs capacités tant artistiques que poétiques."