Le directeur de la Factory à Avignon appelle à ouvrir les théâtres pendant une heure le 30 janvier

Laurent Rochut, le directeur de la Factory à Avignon, appelle à ouvrir les théâtres, tous en même temps, pendant une heure. "Comme une boutique de fringues ou comme une église", dans le respect des règles sanitaires.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La grande salle de la Filature, à Mulhouse (10 juillet 2020) (DAREK SZUSTER / PHOTOPQR / L'ALSACE / MAXPPP)

Ouvrir les théâtres au public, pendant une heure, le 30 janvier : le directeur de la Factory, à Avignon, vient de lancer cet appel national à une "opération théâtres ouverts", via Facebook, comme "un appel au secours".

"C'est juste une façon de manifester, d'appeler au secours, notre intention n'est absolument pas d'appeler à l'insurrection", a expliqué Laurent Rochut, le directeur de cette scène permanente d'Avignon (Vaucluse), à l'AFP, en confirmant cet appel relayé dans les colonnes du quotidien La Provence.

"Pour l'instant les réactions sont un peu frileuses, il y a beaucoup d'inquiétudes, mais ça se lève un peu", poursuit-il, en expliquant être déjà suivi par ses collègues du théâtre Golovine à Avignon, de la Station-Théâtre de La Mézière, près de Rennes (Ille-et-VIlaine), ou encore du Petit théâtre des Templiers d'Entraigues-sur-la-Sorgue (Vaucluse).

Comme dans une boutique de fringues ou une église

L'appel est simple : ouvrir tous les théâtres de France, pendant une heure, et tous en même temps, de 15h00 à 16h00, le samedi 30 janvier, afin d'y accueillir le public, dans le strict respect des règles sanitaires, avec masques et gel hydroalcoolique.

"Cela pourrait se faire sous la forme d'une déambulation, comme pour les gens qui rentreraient dans une boutique de fringues", explique-t-il à l'AFP. "Ou assis, en respectant les distances, comme dans une église, sauf que nous ne sommes pas l'opium du peuple", sourit-il.

Dans le cadre de la Factory, et notamment du théâtre de l'Oulle, l'une des deux salles de cette scène subventionnée, Laurent Rochut veut proposer au public d'assister à une répétition de la compagnie des Lucioles, troupe lyonnaise actuellement en résidence dans ses murs. Afin de respecter la jauge sanitaire, 35 personnes seulement seraient accueillies.

Un appel relancé tous les mois tant que les théâtres seront fermés

"Le théâtre, c'est fragile, et on est en train d'en casser tout l'écosystème", accuse-t-il, en enviant des pays comme l'Espagne ou le Luxembourg qui ont décidé de laisser les scènes ouvertes, malgré la pandémie de Covid-19. Et si cet appel n'est pas entendu, il compte bien le relancer tous les mois, une fois par mois, "tant que nous resterons fermés".

Avignon est déjà entrée en "résistance" samedi 16 janvier pour la réouverture des lieux culturels, avec une manifestation d'environ 300 personnes, dont Olivier Py, le directeur du festival international de théâtre. Un manifeste a été officiellement ouvert à la signature, 48 heures après que la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a confirmé le maintien de la fermeture des lieux de culture comme les scènes de théâtre, les cinémas et les musées.

Le prochain Festival international de théâtre d'Avignon devrait avoir lieu du 5 au 25 juillet. Capitale du théâtre chaque mois de juillet, la Cité des Papes a été privée en 2020 de ses 150 000 visiteurs amateurs des arts de la scène, en raison de l'épidémie de Covid-19.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.