La web-série "Insoutenables longues étreintes" tournée au Théâtre de la Cité à Toulouse, bientôt en ligne

A Toulouse, le directeur du Théâtre de la Cité a eu l’idée d'adapter la pièce, "Insoutenables longues étreintes", en web-série. Il ne s'agit pas d'une simple captation, à savoir du théâtre filmé, mais bien d'un véritable tournage. La diffusion est prévue dans les prochains jours. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tournage de la web-série "Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Cité à Toulouse (France Télévisions / France 3 Occitanie)

Le monde du spectacle vivant, privé de public depuis de très longs mois doit se réinventer, faire preuve d'imagination pour continuer d'exister. Au Théâtre de la cité à Toulouse, la pièce Insoutenables longues étreintes, initialement programmée en janvier, prend une forme inédite. Le lieu culturel a choisi d'en faire une série en 6 épisodes, une oeuvre vidéo inédite. 

web-série : Insoutenables longues étreintes

Ce n'est pas tout à fait une captation, ce n'est pas non plus un film, c'est un monstre entre les deux

Galin Stoev, directeur du Théâtre de la Cité

Ce monstre dont parle Galin Stoev, est donc une oeuvre hybride à mi-chemin entre le cinéma et le théâtre. La pièce Insoutenables longues étreintes est devenue une web-série, avec un décor adapté au théâtre et au cinéma, avec des comédiens heureux de pouvoir rejouer.

C'est arrivé comme un cadeau (...) C'est une bouffée d'oxygène. On a tous très envie de travailler et puis d'être ensemble, car le théâtre c'est ça, s'enthousiasmait la comédienne, Marie Kauffmann lors du dernier jour du tournage. 

La comédienne, Marie Kauffmann dans la web-série Insoutenables longues étreintes.   (France 3 Occitanie)

Un voyage initiatique 

Le pièce du dramaturge Ivan Viripaev est présentée par Galin Stoev comme un voyage initiatique avec le désir profond de trouver du sens, de l’amour et de la liberté. Une plongée dans les ténèbres, à la recherche du plaisir et de l'intensité par la drogue, le sexe et la violence, pour retrouver la lumière. "Cela parle de quatre trentenaires qui sont en quête d'eux-même, d'une autre façon de vivre, d'un autre monde. Ils sont guidés par des voix intérieures. Mais sont-elles vraiment les leurs ? où bien d'autres ?" s'interroge Marie Kauffmann.

Les élèves de l'ENSAV derrière les caméras

Pour réaliser cette web-série, Galin Stoev a fait appel à des étudiants de l’ENSAV (Ecole nationale supérieure d’audiovisuel de Toulouse). Ces élèves étaient en charge de l'image et du son. Un partenariat dont se réjouit le directeur du théâtre. "Ca a donné quelque chose qui nous valorise, qui nous dépasse, et qui est beaucoup plus grand que ce que l'on aurait pu faire tout seul dans notre coin." 

Le tournage est terminé mais la web-série doit être montée avant sa diffusion dans les prochains jours sur le site du Théâtre de la cité et sur les réseaux sociaux.

https://theatre-cite.com/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.