"La place royale" de Corneille : l'égalité devant la langue selon Eric Vigner

"La place royale", de Corneille, est revisitée au TAP de Poitiers. La mise en scène est signée Eric Vigner. Il a choisi de développer la pièce avec des comédiens aux cultures bien distinctes, dans un décor moderne.

(TAP / Alain Fonteray)
Le thème est moderne, la langue mystérieuse pour les jeunes générations actuelles. Corneille a écrit cette pièce à l'âge de 28 ans, en 1634. Il y évoque la jeunesse inconstante, prise dans les tourbillons de l'amour et de la liberté. La question est-celle-ci : comment vivre à fond sa relation sans pour autant s'engager ? Cette thématique, Eric Vigner, à la tête de la compagnie "L'Académie" à Lorient, s'en est emparé avec malice. Puisque le texte, tout en alexandrins, est austère et difficile à appréhender, il met en face de jeunes comédiens aux cultures différentes, égaux devant cette langue.

Le reportage de Sandrine Leclère, Francis Tabuteau, François Gallard :
La Place royale, au TAP de Poitiers, jusqu'au 7 novembre 2013.

Et voici comment la compagnie se présente, en vidéo :