Joséphine Baker, femme libre et engagée au centre d'un spectacle intimiste à La Scène parisienne

Dans les années 20, Joséphine Baker montait sur scène pour la première fois. Cent ans plus tard, le théâtre de La Scène parisienne rend hommage à cette femme engagée à travers un spectacle joyeux et intimiste. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Clarisse Caplan dans la peau de Joséphine Baker dans "Joséphine B." à La Scène Parisienne. (France 3 Paris-Ile-de-France)

Ambiance Charleston à La Scène parisienne : la comédienne Clarisse Caplan incarne la pétillante Joséphine Baker dans un spectacle plein d'énergie. Seulement deux comédiens sur scène, une bande son qui replonge le public dans les années folles et un mythe, celui de Joséphine B., une femme engagée et en avance sur son temps.

C'est un destin incroyable que celui de Joséphine Baker. Aînée d'une famille nombreuse et pauvre, née américaine dans le Missouri raciste du début du XXe siècle, la jeune fille est mariée à l'âge de 13 ans. En 1920, elle monte pour la première fois sur scène. Elle ne la quittera jamais plus. Devenue française en 1937, Joséphine Baker est une femme de combats : engagée auprès de la France libre dès 1939, elle militera toute sa vie pour les droits civiques des noirs et ceux de la femme. 

Thomas Armand et Clarisse Caplan dans "Joséphine B.", à La Scène Parisienne. (France 3 Paris-Ile-de-France)

C'est essentiellement cet aspect militant qui a poussé Xavier Durringer à imaginer un spectacle autour de la personnalité de Joséphine Baker : "Ce qui m'intéresse chez elle, ce sont ses combats pour la liberté, auprès de Martin Luther King mais aussi pour le féminisme, le droit de revendiquer de faire ce je veux avec mon corps". Et pour incarner cette légende du music-hall, le metteur en scène a choisi Clarisse Caplan. Après avoir étudié pendant deux ans la vie de Joséphine Baker, la jeune comédienne s'est trouvée des points communs avec son modèle : "Joséphine vient d'un milieu assez modeste, moi aussi. Elle a perdu sa petite soeur, moi aussi. On est les aînées de notre fratrie et on a baroudé, galéré sur les routes, mais ça vaut le coup !"

Joséphine B., mise en scène de Xavier Durringer, avec Clarisse Caplan et Thomas Armand. A La Scène parisienne jusqu'au 3 janvier 2021. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.