Jean-Michel Martial, vedette de la série "Profilage" et acteur de théâtre, est mort

Il était l'un des piliers de la série "Profilage" sur TF1, mais aussi une figure des Outre-mer. Il vient de mourir à l'âge de 67 ans, a annoncé la chaîne privée.

Jean-Michel Martial au festival de télévision de Monte-Carlo, le 14 juin 2015
Jean-Michel Martial au festival de télévision de Monte-Carlo, le 14 juin 2015 (JEAN-FRANÇOIS OTTONELLO / MAXPPP)

"C'est avec une grande tristesse que le groupe TF1 a appris le décès de Jean-Michel Martial, un des acteurs phares de Profilage. Le groupe TF1 exprime ses sincères condoléances à sa famille, à l'équipe de Profilage et à tous ceux qui ont collaboré à ses côtés", a fait savoir la chaîne vendredi dans un communiqué.

Selon le média public ultramarin La 1ère, l'acteur et metteur en scène d'ascendance guadeloupéenne est décédé dans la nuit du 17 octobre, "des suites d'une longue maladie".

Acteur de théâtre, cinéma, télévision... et doubleur pour "South Park"

Né à Madagascar en 1952, Jean-Michel Martial avait démarré une carrière de chirurgien dentaire, à Paris et en Guyane, avant de se lancer dans le théâtre dans les années 1980. Il avait effectué une longue carrière non seulement sur scène mais également au cinéma et à la télévision, à la fois comme comédien mais aussi metteur en scène et réalisateur, notamment via sa compagnie de théâtre L'autre souffle créée en 1997.

Parmi ses rôles les plus connus, il incarnait le commissaire Grégoire Lamarck, un des personnages principaux de la série policière de TF1 Profilage, depuis sa création il y a dix ans. Il avait aussi brillé dans le rôle de Monsieur Honoré dans la pièce à grand succès Edmond d'Alexis Michalik, créée en 2016.

Jean-Michel Martial apparaît dans des extraits du teaser de la pièce "Edmond"
Jean-Michel Martial avait aussi été remarqué dans L'homme sur les quais de Raoul Peck en 1993 et, pour les plus jeunes, c'est lui qui doublait le chef cuisinier dans la version française du dessin animé South Park.

Une figure ultra-marine très appréciée

C'était en outre une figure ultramarine très appréciée. Il avait présidé pendant plusieurs années le Conseil représentatif des Français d'Outremer (CREFOM), avant finalement de passer la main il y a quelques mois.

De nombreuses artistes, élus, personnalités et anonymes lui en rendu hommage.
"Woy Jean-Michel Martial, tu as quitté les quais", a lancé Christiane Taubira sur Twitter.

"Comédien éclairé, il a inspiré plusieurs générations d'artistes d'outre-mer et d'ailleurs. Homme d'engagement, il a toujours eu à coeur de valoriser nos territoires", a écrit en son hommage Annick Girardin, ministre des Outre-mer.

"Il était un visage connu et une personnalité aimée, artiste populaire, militant engagé. Il nous accompagnait dans la création de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage", a salué l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault sur Twitter.

"Comédien d'une extrême sensibilité qui habitait ses rôles - quel remarquable Honoré dans la pièce Edmond- il fut aussi un Président du Crefom attentif aux droits des ultramarins mais aussi à la mer et à la planète bleue", a rappelé Jean-Pierre Philibert, président de la Fédération des entreprises ultramarines (Fedom). Avant d'ajouter que "nos Outre-mer sans lui sont un peu orphelines".