Hymne à l'amour, "Le petit livre d'Anna Magdalena Bach" nous entraîne dans l'intimité familiale du Cantor de Leipzig

"Le petit livre de musique d'Anna Magdalena Bach", spectacle musical mis en scène par Agathe Mélinand, rend hommage à l'épouse de Johann Sebastian Bach, mère de treize enfants et artiste à part entière.

Sur scène, musiciens et comédiennes retracent la vie d\'Anna Magdalena Bach.
Sur scène, musiciens et comédiennes retracent la vie d'Anna Magdalena Bach. (Polo Garat)

Sur scène, deux comédiennes, un piano et un clavecin, instrument de prédilection de Johann Sebastian Bach. Entre paroles et musique, Le petit livre d'Anna Magdalena Bach d'Agathe Mélinand, esquisse le portrait en clair obscur d'une femme d'exception mariée à l'un des plus grands génies musicaux de tous les temps.  

C'est une vie exceptionnelle mais aussi assez rude que celle d'Anna Magdalena Wilcke (son nom de jeune fille). A 19 ans, alors qu'elle se produit comme soprano à la cour de Léopold d'Anhalt-Köthen, son chemin croise celui du musicien officiel du prince, Johann Sebastian Bach. Le compositeur vient de perdre sa première épouse, mère de ses quatre enfants. A 20 ans, Anna Magdalena devient sa deuxième femme. Elle lui donnera treize autres descendants, dont cinq seulement ont survécu. Une famille nombreuse élevée dans un amour partagé de la musique. 

Les deux comédiennes et les deux musiciens sur la scène du MC2: de Grenoble.
Les deux comédiennes et les deux musiciens sur la scène du MC2: de Grenoble. (Polo Garat)

Cet amour des arts vécu en famille, c'est le point de départ du Petit livre d'Anna Magdalena Bach. En 1722 puis en 1725, Johann Sebastian Bach écrit deux petits manuels de musique à destination de son épouse qui s'initie à la pratique du clavecin et du piano. Ces Notenbüchlein für Anna Magdalena Bach, rassemblent des compositions simples, accessibles aux débutants et des conseils d'interprétation. Au fil du temps, ces petits livres à usage initialement familial, deviendront des références dans l'apprentissage musical.

Une offrande musicale

Inspiré à la fois de ces manuels mais aussi du film Chroniques d'Anna Magdalena Bach (Jean-Marie Straub, Danièle Huillet - 1968), le spectacle écrit et mis en scène par Agathe Mélinand mêle interprétation théâtrale et musicale. Sur scène un pianiste (Charles Lavaud), une claveciniste (Marie Van Rhijn) et deux comédiennes (Christine Brücher et Fabienne Rocaboy) racontent l'histoire d'Anna Magdalena et de sa tribu. Une oeuvre en forme d'hommage pour la metteuse en scène : "Quelle chance de pouvoir travailler sur cet univers musical ! On pourrait dire en paraphrasant le titre d'une oeuvre de Bach, que c'est une offrande musicale".

Le petit livre d'Anna Magdalena Bach, écrit et mis en scène par Agathe Mélinand. A la MC2: de Grenoble jusqu'au 31 janvier, au Casino de Deauville le 11 février et aux Scènes du Golfe à Vannes le 13 février.