Festival Off d’Avignon : "Seuil", un thriller psychologique autour du harcèlement scolaire

Le public en immersion dans une vraie salle de classe... la pièce "Seuil" aborde de manière très réaliste le harcèlement scolaire. 

Article rédigé par
Cécile Laronce - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
"Seuil" au théâtre du Train Bleu (ALBAN VAN WASSENHOVE)

À Avignon, le public a rendez-vous devant le théâtre du Train Bleu. Il doit suivre la guide jusqu’au car qui l’emmène… au collège. Dans un décor in situ, Seuil nous plonge dans une série d’agressions entre les garçons. Un thriller psychologique, reflet d’une réalité qui touche tous les milieux sociaux. Selon les associations, 10% des élèves seraient victimes de harcèlement scolaire en France (2021).

Dans la salle de classe, ils sont deux. Une confrontation commence entre une enquêtrice et Noa, un interne de 14 ans. Il semble mêlé à la disparition de son ami Matteo. "Vous m’avez tué", c’est le dernier message posté par Matteo sur les réseaux sociaux. Depuis, l’adolescent n’a plus donné signe de vie. La pièce démêle méticuleusement l’écheveau de la vérité dans un huit clos haletant.  

"Seuil" au théâtre du Train Bleu avec Camille Soulerin et Baptiste Dupuy (ALBAN VAN W)

Matteo n’est plus un élève mais une proie  

Dans un décor in situ, la puissance de jeu de Camille Soulerin et de Baptiste Dupuy, donne vie à une série de personnages où bourreaux et victimes se confondent. Dans l’internat du collège, un tandem de caïds sème la terreur et dicte sa loi. Épicentre de la terreur, la chambre 109, où Noa, nouveau dans l’établissement, vient d’être admis. A travers son témoignage on revisite le cours des événements. On suit son cheminement psychologique, sa confrontation  à la violence dans le dortoir, dans les douches, au réfectoire, et dans la forêt voisine. Les jeux entre adolescents n’ont rien d’innocents. Sur la messagerie d’un répondeur téléphonique son copain Matteo décrit lui aussi les humiliations. Assailli par la peur, il demande de l’aide : Matteo n’est plus un élève comme les autres, mais une proie.  

"Seuil", au théâtre du Train Bleu (ALBAN VAN W)

Rites de passage

La mise en scène de Pierre Cuq ne laisse aucun répit. Les rouages du drame se mettent en place de manière implacable. Dans les murs du collège, preuves de virilité et raison ne font pas bon ménage. Les garçons doivent choisir leur camp. Seuil raconte sans artifice l’adolescence et ses rites de passage, quand le camarade de classe se mue en prédateur impitoyable. Pour écrire ce texte, Marilyn Mattei s’est inspirée d’une série de faits divers qui se sont déroulés dans un collège où les simples bizutages entre garçons peuvent engendrer l’irréparable. Elle  restitue parfaitement le langage des adolescents et pose un regard lucide sur leurs pulsions et leurs rapports de force. Un message efficace. 

"Seuil" au théâtre du Train Bleu (ALBAN VAN WASSENHOVE)

"Seuil" de Marilyn Mattei, mise en scène par Pierre Cuq. Avec Baptiste Dupuy et Camille Soulerin. Du 8 au 27 juillet, à 10h, au train Bleu, festival OFF d’Avignon 2022. Relâche les 14 et 21 juillet, 2h20 (déplacement aller-retour en car compris).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Théâtre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.