Festival d'Avignon, salle comble pour Maryse Condé et sa "Vie sans fards"

Maryse Condé est une habituée du festival d’Avignon. La romancière, connue pour "Ségou", est aussi auteur de pièces de théâtre. Elle présente à Avignon jusqu'au 16 juillet 2014, une autobiographie "La Vie sans fards" (Lattès). La représentation a fait salle comble.

La comédienne Astrid Bayiha dans \"la vie sans fards\", Avignon, juillet 2014
La comédienne Astrid Bayiha dans "la vie sans fards", Avignon, juillet 2014 (Culturebox )
C’est la première fois que Maryse Condé est jouée à la Chapelle du Verbe incarné, lieu historique des théâtres d’outre-mer du festival d'Avignon, non pour une de ses pièces mais pour l’une de ses autobiographies récentes, consacrée à sa période africaine à la genèse de son écriture, "La Vie sans fards" chez JC Lattès.

Reportage : C. Tortel, L. Zellouma, B. Blondeel, Y. Kherfi
Interview : Maryse Condé, écrivaine ; Astrid Bayiha, comédienne

Résumé du spectacle
"Jean Dominique s’envola et ne m’adressa pas même une carte postale. Je restai seule à Paris, ne parvenant pas à croire qu’un homme m’avait abandonnée avec un ventre. C’était impensable. Je refusais d’accepter la seule explication possible : ma couleur... Je suis sortie de cette épreuve à jamais écorchée vive, ne possédant guère de confiance dans le sort, redoutant à chaque instant les coups sournois du destin. " La vie sans fards, Maryse Condé.

La vie sans fards, constitue la première partie de La Traversée aux disparus, une trilogie créée à la Criée les 5, 6 et 7 mai 2014 (à partir des textes de Maryse Condé, Yanick Lahens et Fabienne Kanor).

"La vie sans fards" de Maryse Condé à la Chapelle du verbe incarné - mise en scène d'Eva Doumbia
Jusqu’au 16 juillet à 20H15 – Durée 01H15 
Places de 12 à 17 euros


"La vie sans fards" de Maryse Condé (JC Lattès)
334 pages - 19 euros