Cet article date de plus d'un an.

Festival d'Avignon : derniers réglages avec Jacques Weber de la pièce d'ouverture, "Architecture"

Jacques Weber affronte pour la première fois la Cour d'honneur du Palais des papes et c'est pour la pièce d'ouverture du festival. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jacques Weber pendant les répétitions de "Architecture" (Christophe Raynaud de Lage)

A 70 ans, sa voix résonne dans la Cour d'honneur pour la première fois. Jacques Weber n'avait jamais joué à Avignon. Il ouvre le festival 2019 en endossant le costume d'un patriarche dans Architecture de Pascal Rambert.

Le dramaturge offre à Jacques Weber un rôle à sa démesure. Le patriarche vêtu de blanc impressionne dans cette fresque qui place une famille d’artistes dans la tourmente de l'Europe du XXe siècle, incapables de s'unir pour éviter le naufrage de leur monde. "Une famille névrosée qui ressemble à la famille européenne", selon les mots du directeur du festival, Olivier Py.

Jacques Weber ouvre Avignon

Jacques Weber aura attendu d'avoir 55 ans de carrière pour affronter Avignon. Il nous guide volontiers vers la Cour d'honneur en faisant un constat : la première chose qui est plutôt réconfortante, c'est que le fond du théâtre n'est pas si loin...

On est enfermé par les siècles, enfermé par les fantômes. Il y a quelque chose de l'ordre du divin ici

Jacques Weber

Pour cette première fois, le comédien est entouré d'un plateau prestigieux : Emmanuelle Béart, Anne Brochet, Arthur Nauzyciel, Stanislas Nordey, Denis Podalydès, pour ne citer qu'eux, sont à ses côtés dans cette création. "Je suis le vieux de la bande. A près de 55 ans de métier, j'ai pour ainsi dire jamais vu ça" confie-t-il. Et d'ajouter avec un grand sourire : "Vous avez devant vous un homme qui a le trac, mais un homme heureux, profondément heureux en ce moment"

Architecture de Pascal Rambert 
Cour d'honneur du Palais des papes 
Les 4,5,6,8,9,10,11,12,13, juillet à 21h30 

Tout le programme du Festival d'Avignon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.