Covid-19 : pour pallier les théâtres fermés, le festival "Paroles Citoyennes" propose ses spectacles en ligne

Lambert Wilson, Andrea Bescond, Jacques Weber, Julie Gayet ou Cristiana Reali sont notamment à l'affiche de ce festival qui se déroule du mardi 6 au 28 avril avec des spectacles payants diffusés en direct sur Facebook.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Preparation des cameras dans une salle de spectacle de Perpignan pour une diffusion en streaming sur les réseaux sociaux. Photo d'illustration. (IDHIR BAHA / HANS LUCAS)

Le festival Paroles Citoyennes dont les spectacles abordent des questions de société, maintient son édition 2021. Il se déroule en ligne du mardi 6 au 28 avril en raison de l’épidémie de Covid-19.

Les spectacles ont lieu via Facebook et sont payants. Huit spectacles sont proposés sur la page du festival, au prix unique de 8,99 euros chacun. Ils se déroulent en direct à 19 heures.

Cette 4e édition a pour thème les héros contemporains. Parmi les acteurs à l’affiche, Lambert Wilson, Andrea Bescond, Jacques Weber, Julie Gayet ou Cristiana Reali. Ce festival de théâtre en ligne, payant, est une première en France mais la formule ne repose pas uniquement sur les achats individuels comme l’explique son producteur Jean-Marc Dumontet : "On est allés solliciter des comités d’entreprise, des groupes avec qui généralement on travaille, et ils ont répondu présent. On a aussi proposé à des villes, où les théâtres municipaux sont actuellement fermés, d’acquérir des places. "

"On sait aujourd’hui qu’on aura une audience significative sur nos spectacles et d’un point de vue économique, on devrait atteindre l’équilibre."

Jean-Marc Dumontet

à franceinfo

Le maintien du festival, en ligne, permet de faire travailler une cinquantaine d’artistes et de techniciens alors que le secteur est à l’arrêt depuis un an. "Rien ne remplace le spectacle vivant, cette expérience unique de s’assoir dans une salle de théâtre et de partager un spectacle. Il est évident que l’expérience est différente. Il n’empêche que grâce à Facebook et ses 40 millions de comptes, on peut toucher un panel extrêmement important, plus large que d’habitude", explique Jean-Marc Dumontet.

Des spectacles adaptés

Mardi soir, Pierre Deladonchamps ouvre le festival avec Mémoires vives, une lecture des mémoires du lanceur d’alerte Edward Snowden qui a révélé la mise en place par les États-Unis d’un système d’espionnage informatique à grande échelle. Une lecture nécessairement innovante. "Comme on est dans un théâtre vide et qu’on est filmé, on utilise plusieurs procédés pour rendre la lecture attractive, explique Pierre Deladonchamps. Je vais même bouger au sein du théâtre, pas que sur la scène, mais aussi en coulisses, dans les loges et à certains d’autres endroits. Sur le plateau, il y a plusieurs décors qui évoluent. Il y a de la vidéo qui est projetée pendant certains passages. Il y a aussi des sons originaux ou des images d’archives. On se permet des choses qu’on ne ferait pas forcément dans une lecture traditionnelle."

Cette lecture sera suivie comme tous les autres spectacles du festival d’un échange avec les spectateurs via Facebook. "C’est ce que je trouve intéresssant, non pas juste de faire une lecture et de partir, mais de pouvoir parler avec les gens après, répondre à leurs questions et avoir leurs points de vue", développe Pierre Deladonchamps. Pour cette édition en ligne, les organisateurs du festival espèrent réunir au total 15 000 à 20 000 spectateurs.

Du théâtre en ligne : reportage d'Anne Chépeau
écouter


Programme complet et réservations :  www.parolescitoyennes.com ou sur la page Facebook de l'événement (@ParolesCitoyennesOff)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.