Cinq spectacles jeune public pour les fêtes à Paris : chansons, danse, rire, gaité et aventures au menu

Sur les 895 spectacles donnés à Paris et en Ile-de-France, un bon nombre est destiné au jeune public en ces vacances de fin d'année. Voici la sélection de franceinfo culture.
Article rédigé par Jacky Bornet
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 5 min
Georgia Marchiori et Marcelo Guardiola auteurs et danseurs de "Sous le sapin" d'après "Casse-Noisette" de Tchaïkovski. (THEATRE DE L'ESSAÎON PARIS)

Le théâtre privé développe le spectacle destiné au jeune public avec inventivité et exigence. Un formidable moyen d’initiation au spectacle vivant, à la scène, au plaisir de la salle et au partage du théâtre. En ces vacances de fin d’année, les pièces pour la jeunesse fleurissent aux quatre coins de la capitale. Voici une sélection de cinq d’entre elles à voir en famille, et entre copains et copines.

"Sous le sapin", d'après "Casse-Noisette" de Tchaïkovski 

Los Guardiola (Georgia Marchiori et Marcelo Guardiola) donne une exquise adaptation de Casse-Noisette d’après Tchaïkovski, au Théâtre de l’Essaïon, à destination des plus petits et des grands. La belle mise en scène de Michel Laliberté, aux chaudes lumières changeantes, installe la magie d’une nuit secrète et mystérieuse. L’histoire se déroule le soir de Noël où, au pied du sapin, les jouets s’animent. Casse-Noisette, un soldat de bois, et une poupée se déclarent leur amour juste avant minuit.

Marcelo Guardiola et Georgia Marchiori, auteurs et danseurs de "Sous le sapin" d'après "Casse-Noisette" de Tchaïkovski. (THEATRE DE L'ESSAÎON PARIS)

Marcelo Guardiola est magnifique dans son costume de soldat de bois et Giorgia Marchiori est auréolée de grâce diaphane, tout en tutu de tulle. Au pied du sapin, le soldat, troublé, hésitant, s’enhardit et la poupée succombe au charme de l’uniforme dans une danse mêlée de pantomime. Un art dans lequel excellent deux artistes dont la passion éblouit la scène. La ritournelle se teinte d’humour jusqu’à un magnifique final sur un cerceau aérien, où Giorgia Marchiori est parfaite, légère comme un flocon.

Jusqu’au 31 décembre, les samedis et dimanches à 11 h, les 28 et 29 décembre à 10h30, Théâtre de l'Essaïon, 6, rue Pierre-au-Lard, 75004 Paris - Tél : 01 42 78 46 42.

"Denver, le dernier dinosaure", la série TV en live


Adaptée de la série animée Denver, le dernier dinosaure, cette version live signée Arthur Jugnot et Guillaume Bouchède restitue le graphisme originel du dessin animé avec glamour. Une bande de copains de Hollywood découvre un œuf de dinosaure dans le parc. Bientôt naît le petit, plus grand que ses découvreurs, qu'ils nomment Denver. Ils s’adaptent mutuellement, jusqu’à ce qu’un savant fou kidnappe le dernier des dinosaures.

Dix comédiens et comédiennes s’éclatent dans la belle scénographie de Juliette Azzopardi, sur la musique pop-rock charpentée de Romain Trouillet, que toute la salle reprend. Les décors très réussis et les costumes colorés servent de jeunes comédiens talentueux qui semblent avoir l’âge de leur rôle. Tous chantent et dansent avec un très beau Denver tout de vert vêtu, dans une mise en scène spectaculaire et percutante. Il y a de l’ambiance au Théâtre de la Renaissance.  

Jusqu’au 7 janvier 2024 et du 13 au 25 février 2024, du mardi au samedi 14 h et dimanche 11 h, Théâtre de la Renaissance, 20, boulevard Saint-Martin 75010 Paris – Tél : 01 42 08 18 50

"Guignol", la grande aventure musicale

Imaginé et mis en musique par Sorel, ce dernier a fait le pari de faire interpréter sur scène par des comédiens le roi des marionnettes, Guignol, accompagné de Gnafron et de Madelon, rejoints par une amoureuse, une cruelle Betty, et de Monsieur Henri, le marionnettiste, puisqu’il en faut bien un pour remuer tout ce petit monde. Pas si sûr, puisque dans ce spectacle, qui laisse une grande part à la musique et aux chansons, Guignol a bien envie de devenir une vraie personne quand une jolie femme s’amourache de lui.

L’affaire tourne au mélodrame, au grand dam de Madelon et de Gnafron, qui ne cessent de ramener Guignol à la raison, lui reprochant de vouloir quitter le monde imaginaire pour celui des hommes. Très enlevé et interprété avec un enthousiasme de troupe, avec six comédiens, des chansons, de la danse, des combats et des claquettes, ce Guignol surprend par sa fougue et sa modernité. Il touchera les enfants dès 3 ans, même s’il est vrai que connaître Guignol avant de voir la pièce est un plus. C'est pourquoi les parents y prendront aussi plaisir, tant le spectacle dépoussière avec inventivité le personnage.

Du mardi au dimanche à 11 h au Théâtre de la Gaîté Montparnasse, 26, rue de la Gaîté, 75014 Paris - Tél : 01 43 20 60 56.

"Les vacances de Capucine", dès un an

Du théâtre dès un an ? Oui, Madame, et ces Vacances de Capucine enchanteront jusqu’à l’âge de 7 ans, quand on a déjà plus d’une comptine en tête. Capucine est une petite fille gourmande qui, cet été, sur la plage, a une folie des glaces. Elle en réclame une par jour, à l’heure du goûter. Mais quand maman lui en refuse une, elle s’endort et part en rêve à la recherche de sa glace désirée.

Les vacances de Capucine est un spectacle composé de chansons que les enfants et les parents reprennent spontanément avec la fillette sur scène, tant les standards sont connus de tous et chantés avec plaisir. C’est la magie de ce florilège de comptines et de chansonnettes que d’entraîner le public à accompagner Stéphanie Pierron qui joue, chante et danse sur les planches. Sans sollicitation de sa part, elle entraîne tout le monde dans une chasse à la glace qui devient une chasse aux chansons et au trésor. Ce trésor, c’est la communication qu’établit l’artiste avec son public dans un spectacle frais, joyeux et solaire.

Du mardi au samedi à 11 h pendant les vacances scolaires, à La Comédie de Paris, 42, rue Pierre-Fontaine, 75009 Paris - Tél : 05.42.81.00.11.

"Peter Pan", un classique féerique

Thibaut Boidin retrouve son rôle fétiche de Peter Pan qu’il renouvelle depuis sept ans, en gardant sa candeur. Succès ininterrompu depuis sa création, ayant rassemblé plus de 600 000 spectateurs, cette adaptation de la pièce de 1904 de J. M. Barrie est devenue un classique de la scène parisienne.

Le dessin animé de Walt Disney de 1953 a largement popularisé Peter Pan à travers le monde, et la mise en scène de Guy Grimberg s’y réfère dans les costumes. Un choix assumé qui, sans être une adaptation officielle du Disney, permet aux plus jeunes qui ont vu le film de se repérer dans un univers connu, et de faire la différence entre un film et le spectacle vivant. Jouée, chantée, dansée, la magie de Peter Pan opère et emmène toute la famille au Pays imaginaire (Neverland) pendant une heure et demie. Voir Peter Pan – le garçon qui refuse de grandir –, la fée Clochette, Wendy, le capitaine Crochet, les pirates… soit quinze comédiens au total dans des décors merveilleux, vaut le coup d’œil à partir de l’âge de 4 ans.  

Jusqu’au 14 février 2024, du mardi au dimanche à 14 h jusqu’au 31 décembre, puis du mardi 2 au samedi 6 janvier 14 h, puis les samedis 14 h jusqu’au 10 février 2024, et le mercredi 14 février 2024 à 14 h. Bobino, 14-20, rue de la Gaîté, 75014 Paris - Tél : 01 43 27 24 24.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.