"Alice traverse le miroir" : Fabrice Melquiot imagine une suite burlesque du conte de Lewis Carroll

Le théâtre de la ville de Paris présente jusqu'au 12 janvier la suite des aventures d'Alice au pays des merveilles. Un spectacle accessible dès l'âge de 8 ans, qui n'hésite pas à mêler l'absurde et la raison. 

\"Alice traverse le miroir\", mise en scène Fabrice Melquiot et Emmanuel Demarcy-Mota au théâtre de la Ville 
"Alice traverse le miroir", mise en scène Fabrice Melquiot et Emmanuel Demarcy-Mota au théâtre de la Ville  (Jean-Louis Fernandez)

C'est un personnage qui n'a pas fini d'inspirer les créateurs, Alice au pays des merveilles réapparait régulièrement par des portes dérobées ou des tiroirs magiques. Fasciné par les tribulations de la jeune héroïne de Lewis Caroll, le duo Fabrice Melquiot et Emmanuel Demarcy-Mota poursuit son exploration du conte sur la scène du théâtre de la ville de Paris, Espace Cardin.

Alice traverse le miroir, embarque le jeune public aux côtés de la petite fille de 7 ans. Elle a bien grandi et s'apprête à poursuivre son épopée fantastique. 

Voyage initiatique au pays du langage

Après Alice et autres merveilles, créé il y a deux ans, Fabrice Melquiot a choisi de réunir la même équipe. Ainsi, Alice poursuit sa quête du savoir et passe de l'autre côté du miroir, dans un monde où tout est inversé. Le décor féerique et cinématographique la fait croiser d'autres petites héroïnes, tout aussi curieuses qu'elle. Dorothée du Magicien d’Oz ou Zazie de Raymond Queneau entament un dialogue avec les fleurs et les animaux.

\"Alice traverse le miroir\"
"Alice traverse le miroir" (Jean-Louis Fernandez)

Un jeu d'échecs pour devenir reine

Dans ces nouvelles aventures, Alice doit parcourir les huit cases d’un jeu d’échecs pour présider un festin et devenir reine. Une quête délicate dans la société actuelle, durant laquelle elle rencontre des personnages farfelus.

\"Alice traverse le miroir\"
"Alice traverse le miroir" (Jean-Louis Fernandez)

Créé il y a plus de 150 ans par Lewis Carroll, la figure d'Alice questionne. Aux frontières de la logique et du non-sens, du réel et de l’absurde, du poétique et du scientifique, la mise en scène de Fabrice Melquiot plonge volontairement dans un monde de rêve, où comme le dit Alice : "Tout est possible puisque rien n'est impossible".

\"Alice traverse le miroir\"
"Alice traverse le miroir" (Jean-Louis Fernandez)

Alice traverse le miroir - Jusqu'au 12 janvier 2020 au Théâtre de la ville Espace Cardin

1, avenue Gabriel 75008 Paris, France