À Montpellier, le réfugié politique Alpha Kaba ému par l’adaptation au théâtre de son récit "Esclave des milices"

Le domaine d'O à Montpellier présente jusqu'au 9 octobre 2020 "Alpha Kaba". Une pièce de théâtre qui se regarde comme un documentaire et qui raconte l'histoire vraie d'un jeune réfugié politique guinéen capturé par une milice libyenne. 

Le domaine d'O à Montpellier propose aux spectateurs un véritable voyage au bout de l'enfer. Alpha Kaba raconte trois ans de la vie d'un migrant considéré comme un miraculé. Alpha Kaba vit aujourd'hui à Bordeaux. Dans un ouvrage, il livre son histoire personnelle dans lequel il a choisi de témoigner de tout. Pour que personne ne puisse plus détourner le regard. Un récit adapté aujourd'hui au théâtre par le metteur en scène Julien Gauthier. 

Sur les planches, c'est le comédien Djamil Mohamed qui incarne le jeune réfugié. Dans la salle, Alpha Kaba en personne assiste aux dernières répétitions. "Quand je sais qu'il y a d'autres personnes qui sont encore esclaves en Libye, je ne me sens pas encore libre", déclare-t-il en découvrant son histoire sur la scène du Domaine d'O.

Des menaces de mort après une émission radio

C'est à l’âge de 25 ans qu'Alpha Kaba est contraint de quitter la Guinée. Après une émisision de radio, il reçoit des menaces de mort. De la Guinée, à l'Algérie, la fuite d'Alpha Kaba s'arrête brutalement en Libye, où le jeune journaliste devient esclave d'une milice durant deux ans. Durant son exil, le jeune homme a vécu la peur, l'enfer de la prison, la maltraitance des miliciens libyens qui le vendent comme esclave. Il connait alors l'effroi et la panique sur une embarcation de fortune et son quasi-naufrage à proximité de l’Aquarius qui l’a sauvé grâce à l'ONG SOS Méditerranée.

Arrivé en France, Alpha Kaba rencontre Clément Pouré, journaliste indépendant, avec qui il a transformé ses souvenirs dans son récit Esclave des milices (Editions Fayard). Un texte vérité qui a touché le metteur en scène Julien Gauthier. "Il a survécu dans le camp d'esclaves grâce à son statut de journaliste qui lui a permis de se dissocier de l'épreuve qu'il vivait pour survivre. Raconter son histoire est la motivation qui lui a donné la force de survivre et moi mon métier c'était de raconter des histoires, donc le spectacle c'est la continuité", explique le metteur en scène.

"Alpha Kaba" au domaine d'O à Montpellier jusqu'au 9 octobre 2020 puis en tournée en France

A droite l\'auteur Alpha Kaba à côté du comédien Djamil Mohamed  lors de la présentation de la pièce \"Alpha Kaba\" au domaine d\'O de Montptellier
A droite l'auteur Alpha Kaba à côté du comédien Djamil Mohamed  lors de la présentation de la pièce "Alpha Kaba" au domaine d'O de Montptellier (France 3 occitanie)