À Marseille, la pièce "Les maux bleus" sur les violences faites aux femmes reprend en prison

Une troupe de théâtre multiplie les interventions en prison avec "Les maux bleus" qui aborde le thème des violences faites aux femmes. Une pièce sans concession jouée devant les détenus pour les interpeller. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une pièce de théâtre jouée en prison sur les violences faites aux femmes (France 3)

Après des mois de confinement, retour sur scène pour la pièce de théâtre Les maux bleus qui aborde sans concession la question des violences faites aux femmes. Le sujet est plus que jamais d'actualité puisqu'en France, une femme meurt tous les deux jours, battue par son conjoint.  

Dans cette pièce, une succession de portraits et de tableaux met en lumière cette part d'ombre de la société, au travers de différents prismes : les victimes, les témoins et les bourreaux. Les deux autrices se sont appuyées sur des témoignages pour écrire cette pièce profondément humaniste. Cette oeuvre singulière fait écho chez bon nombre de détenus de la prison de Draguignan. 

Si je sors d'ici, je réfléchis 100 fois avant de poser la main sur une femme parce que cette pièce de théâtre m'a vraiment touché.

Noha

Un détenu

Sur scène, Chrystelle Canals et Milouchka, cofondatrices de la Compagnie de l’Éclair. Les deux comédiennes enchaînent une quinzaine de sketches, en solo ou en duo. Inceste, viol, coups, prostitution, harcèlement, indélicatesse, racisme, mépris sont autant de formes de violences abordées dans cette oeuvre originale.

Une pièce de théâtre sur les femmes battues

Cette pièce est un comme un face-à-face avec la violence. Non pas pour la juger mais pour la comprendre, l'écouter et l'éradiquer. Les deux autrices et interprètes ont beaucoup travaillé avec le tissu associatif comme SOS femmes ou les services des droits des femmes de la ville de Marseille. Un spectacle porté par Synergie Family, une start-up sociale.

A la fin de la représentation d'une heure trente sont égrenés les prénoms des 152 femmes tuées par leur compagnon en 2019. Les maux bleus va continuer sa tournée dans les prisons. Le spectacle sera joué au Festival d'Avignon en 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.