20 ans après Se Souvenir des belles choses, Isabelle Carré et Bernard Campan se retrouvent pour La Dégustation, tourné dans l’Aube et l’Yonne

Isabelle Carré et Bernard Campan tournent en ce moment l’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre La Dégustation dans l’Aube et l’Yonne. Le vin joue un rôle central dans cette comédie romantique qui avait reçu un Molière en 2019.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le film sortira en 2022.  (FRANCE 3)

Après Ce qui nous lie, Tu seras mon fils ou encore Une grande année, La Dégustation viendra s’ajouter en 2022 à la liste des films où le vin joue un rôle prépondérant. Le long-métrage est actuellement en cours de tournage, notamment dans les vignes de Tonnerre (Yonne).

20 ans après Se Souvenir des Belles Choses, Isabelle Carré et Bernard Campan se retrouvent pour La Dégustation, tourné dans l’Aube et l’Yonne

Le scénario raconte l’histoire de deux solitudes qui vont nouer des liens à travers la passion et les valeurs transmises par le vin. Isabelle Carré interprète Hortense, une fille un peu bourgeoise et célibataire de toujours dont l’existence bascule lorsqu’elle rencontre un caviste bourru et divorcé, Jacques, incarné par Bernard Campan. "Le vin est un personnage du scénario, c’est même le personnage central. Cela représente la convivialité, un moment de partage, un moment où on se découvre, où on enlève un peu les masques. Donc c’était un bon allié pour cette comédie", explique l’actrice.

Ce n’est pas la première fois que les deux artistes partagent l’affiche. Au cinéma, ils ont déjà formé un duo dans Se souvenir des belles choses, sous la caméra de Zabou Breitman en 2002. Le film avait valu à Isabelle Carré le César de la meilleure actrice en 2003. 

Une complicité intacte

À écouter Bernard Campan, les retrouvailles face à l’objectif sont heureuses et le binôme n’a rien perdu de sa complicité. "Plus on vieillit, plus on sait apprécier les choses. Et ces moments de jeu ensemble que l'on a, de plaisir de jouer ensemble c’est chouette, on apprécie bien".

35 jours ont été nécessaires au tournage, essentiellement dans l’Aube et en Bourgogne. Des lieux qui correspondent parfaitement au scénario du film pour le réalisateur Yvan Calbérac."C'est une région que j'adore. On est tombé un peu amoureux d'un lieu qui s'appelle le Cellier Saint-Pierre à Troyes, où on a fait le décor principal. Et puis après, on a découvert le domaine ici à Tonnerre et on a adoré. Donc on est ravi d'être là, vraiment c'est magnifique."

La fine équipe devra boucler le tournage du film en Ile-de-France, avant une sortie en salle en 2022. Souhaitons-lui au aussi beau succès que la pièce de théâtre d’origine, qui avait notamment remporté le Molière de la comédie en 2019 et reçu 3 nominations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.