Cet article date de plus de huit ans.

Le comédien Jacques Ramade est mort

L’humoriste et comédien Jacques Ramade, habitué des seconds rôles et complice de Laurent Ruquier, est mort dans la nuit de lundi à mardi des suites d’une longue maladie à l’âge de 84 ans.
Article rédigé par
franceinfo Culture (avec AFP) - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jacques Ramade
 (-)
Né le 11 novembre 1928, Jacques Ramade, reconnaissable à sa voix haut perchée et son visage rond, avait promené son physique de Français moyen de la télévision au cinéma en passant par les planches, des chansonniers au théâtre.
 
Il avait débuté en 1956 au Théâtre de l'Atelier dans  "L'oeuf" de Félicien Marceau, auteur qu'il a beaucoup joué, de même que Sacha Guitry, sous la direction de Jean-Claude Brialy.
 
Au cinéma, il avait tourné avec Claude Berri, Michel Audiard, Yves Boisset, ou encore Georges Lautner dans "Le guignolo" avec Jean-Paul Belmondo.
 
Jacques Ramade avait aussi joué les chansonniers au "Théâtre des deux Anes" et au "Caveau de la république".
 
Du théâtre à la radio
"C'est au Caveau que je l'ai rencontré", a raconté à l'AFP Laurent Ruquier, qui l'avait entraîné ensuite avec lui dans diverses émissions à la télévision et à la radio, où il était devenu célèbre pour ses brèves dans l'émission "On va s'gêner" sur Europe 1, ponctuées d'un bruit de moulinette.
 
L'animateur se rappelle l'avoir engagé en 1990 à France-Inter "pour une émission qui s'appelait ‘Ferme la fenêtre pour les moustiques’, devenue ensuite ‘Rien à cirer’ en septembre 1991".
 
Ruquier et Ramade avaient rejoint ensemble Jacques Martin pour l'émission de télévision "Ainsi font, font, font".
 
"C'était mon fidèle chansonnier, mon complice de toujours", a dit Laurent Ruquier.
 
"Il était fait pour faire de la radio car sa voix était tout de suite reconnaissable. C'était avant tout également un auteur. Il a écrit de très nombreuses chansons parodiques", a souligné Laurent Ruquier.
 
Jacques Ramade était père de deux enfants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Spectacles

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.