La prison fait son cirque à Strasbourg

Les détenus de la maison d'arrêt de Strasbourg se sont vu proposer un drôle de voyage virtuel : un atelier de cirque d'une semaine. Il était ouvert aux mineurs comme aux adultes, aux hommes comme aux femmes. Ils sont 45 à avoir accepté l'aventure proposée par l'association "parenthèse".

Image d'illustration - Prison de Strasbourg
Image d'illustration - Prison de Strasbourg (THOMAS WIRTH / AFP)

 

 

 

Petit à petit, l'art fait son nid en prison, comme l'idée du droit à la réinsertion. Quand à Strasbourg les prisonniers se voient proposer un stage de théâtre, ceux de Maubeuge découvrent pour de vrai des lithographies de Matisse, grâe à une expsoition de deux semaines au sein même de la prison. A Rouen, comme tout habitant de la ville, les détenus peuvent apprécier la saison culturelle. Musique, lectures et chorégraphies viennent à eux tout au long de l'année.