La lingerie française fait son show à Paris

Le défilé-show "Lingerie Rocks" regroupera dimanche 20 janvier, au soir, les créations de quatorze marques tricolores.

Une quinzaine de marques françaises de lingerie se sont associées pour organiser un show commun dimanche 20 janvier à Paris.
Une quinzaine de marques françaises de lingerie se sont associées pour organiser un show commun dimanche 20 janvier à Paris. (FREDERIC FONTAN)

La lingerie française défile dimanche 20 janvier. Quatorze marques tricolores se sont associées pour organiser un show commun à Paris, un peu à la manière de la griffe Victoria 's Secret. L'objectif est de séduire les quelques 600 invités attendus, pour la plupart des acheteurs internationaux et des influenceurs. 

Le reportage de Sophie Auvigne
--'--
--'--

Plus qu'un défilé, c'est un show rock qui est organisé, avec danseuses et mannequins. Mais pas question d'imiter le célèbre défilé américain de lingerie. "Victoria 's Secret reste évidemment dans les têtes, mais il ne faut pas se rattacher à ce défilé parce qu'il faut être original dans ce qu'on fait. Pour moi ce n'est pas le modèle ultime, explique Floriane, mannequin. En lingerie il y a de moins en mois de créateurs et c'est toujours un plus de défiler pour une marque française."

Mais avec cette vague féministe et le mouvement #MeToo, comment fait-on défiler des femmes en tenues très légères ? "Nous, on a joué sur des femmes fortes, répond le chorégraphe Frédéric Fontan. On n'a pas voulu faire de la femme-objet, poupée Barbie, qui soit jolie et qui ne dise rien. Là c'est vraiment des femmes qui assument leur beauté, leurs formes, leur façon de s'habiller. 

Moi j'avais envie qu'elle soient femmes puissantes plutôt que seulement désirables.Frédéric Fontan, chorégrapheà franceinfo

Les marques françaises réalisent deux tiers de leurs ventes à l'export et emploient 7 500 personnes en France. Des savoirs-faire très techniques à préserver, selon Karine Sfar, déléguée générale de l'association Promincor, chargée de promouvoir la lingerie française. "La lingerie française a cette particularité d'être prototypée en France. Ce n'est pas que la création, il y a aussi toute la partie de la mise au point. Tout ce taillage particulier nécessite d'avoir des modélistes, des stylistes qui ajustent au coup par coup. On a vraiment encore des petits ateliers. C'est la valeur ajoutée et le savoir-faire de cette lingerie française." Et le marché existe. Chaque année on achète en France 53 millions de soutiens-gorge.