Tendre et saignant : la comédie rassemble une journaliste de mode et un boucher, souvent caricaturés à l’écran

Publié Mis à jour
Tendre et saignant : la comédie rassemble une journaliste de mode et un boucher, souvent caricaturés à l’écran
Article rédigé par
R. Asienco, S. Gorny, K. Dalibot, P. Lagaune, N. Berthier, L. Harper, N. Jauson - France 3
France Télévisions

Une comédie française tendre et saignante, comme le titre du film. C’est l’histoire d’une journaliste de mode qui va hériter de la boucherie familiale, deux mondes que tout oppose a priori. L’histoire est inspirée d’Hugo Desnoyer, le boucher devenu une star.

C’est dans une boucherie cotée du XIVe arrondissement de Paris que toute l’histoire a commencé. Le réalisateur Christopher Thompson vit dans le quartier et a ses habitudes dans ce commerce. "C’est ici que j’ai eu l’idée de faire ce film, en voyant ce travail, cet étal, toutes ces personnes qui viennent quotidiennement parler avec leur boucher", explique-t-il. Le résultat : une comédie. Entre Charlie, la reine de la mode, et Martial le commis boucher, tout commence par une maladresse, et un petit mensonge.

Une comédie romantique à rebours des clichés

"Elle ne sait pas que je travaille dans la boucherie de son père, raconte le comédien Arnaud Ducret. Son père décède, et elle doit, par l’histoire de la vie, récupérer cette boucherie, et s’en occuper, ce qu’elle ne veut absolument pas." La journaliste mode va rendre fashion son amoureux, qui va devenir une star des médias, une comédie romantique à rebours des clichés. "C’était une envie de respecter deux professions qui sont très souvent caricaturées à l’écran", déclare la comédienne Géraldine Pailhas. Peut-être de quoi créer des vocations, dans ce secteur où 4 000 emplois sont à pourvoir chaque année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.