"Quand on dit adieu, c'est pour qu'on vous regrette !" : Patrick Timsit en tournée avec son ultime stand-up

Patrick Timsit a entamé en décembre 2021 à Paris une tournée qu’il présente comme la dernière de sa carrière. Un spectacle que l’humoriste a présenté dans le Gard où il est installé depuis 30 ans. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Patrick Timsit le 19 janvier 2022 à Nancy. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Adieu... peut-être. Merci... c’est sûr, c’est le nom de cet ultime one-man show imaginé par Patrick Timsit avec la complicité de Bruno Gaccio et Jean Francois Halin. Un ultime spectacle avec lequel l'humoriste est parti en tournée dans toute la France, un marathon d'une année qui se terminera en décembre prochain à l'Olympia à Paris.

Lors de son passage dans le Gard - où Patrick Timsit se rend régulièrement depuis 30 ans - il confiait que les gens ne croyaient pas à cette fin de carrière en stand-up et qu'il trouvait ça "génial" : "Quand on dit adieu, c'est pour qu'on vous regrette sinon ça sert à rien !"

FTR

Complètement incorrect

À bientôt 63 ans, celui qui est aussi comédien et réalisateur décide donc de mettre un terme à une carrière sur scène commencée en 1983. À l’époque, il est agent immobilier mais attiré par le théâtre, il prend des cours du soir. Son premier spectacle s’intitule Les Femmes et les Enfants à mort, qu'il joue au festival d’Avignon et au Petit théâtre de Montparnasse. Plusieurs spectacles suivront : Patrick Timsit lâche le morceau en 1987 au Café de la gare, Timsit déboule et débile au Splendid, Timsit, vite ! en 1992.

C’est dans les années 90 que son humour au vitriol fait des ravages... dans tous les sens du terme. Car Timsit n’épargne rien ni personne. Le politiquement correct, ce n’est pas sa tasse de thé. De la politique en passant par le handicap, l’antisémitisme, le conflit israélo-palestinien, tout y passe. Ce qui lui vaudra quelques démêlés avec la justice pour des propos jugés insultants.

Un gentil qui se cache

"Ma nature, c’est gentil. Mon style d’humour, c’est méchant", explique-t-il sur scène et avec son grand sourire dans son ultime spectacle où il détaille les dix bonnes raisons qui l’ont décidé à arrêter et qui lui servent de fil conducteur.  

Reste que même s’il met un terme à sa carrière d’humoriste, Patrick Timsit ne devrait disparaître ni des écrans ni des scènes de théâtre. Au cours de ses trente ans de carrière, il a su se diversifier et montrer la palette de son talent. Le sale gosse qu’on adore détester dans ses stand-up se révèle devant le caméra un comédien attachant capable de montrer la complexité de l'âme humaine, ses failles, son côté sombre et lumineux. 

Toutes les dates de la tournée de Patrick Timsit sont à retrouver ici.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Humour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.