Dans "Déchaîné", Christophe Alévêque va "faire du drôle avec du pathétique"

Christophe Alévêque sera sur la scène du Bataclan à Paris du 21 au 24 octobre avec « Déchaîné », un nouveau spectacle aux allures de revue de presse débridée. Sur le plateau des 5 dernières minutes, il évoque la liberté de ton qu’il a voulu donner à ce one-man show décapant.

Une revue de presse \"sans limite\"
Une revue de presse "sans limite" (Le Bataclan)
Christophe Alévêque ne range jamais sa langue dans sa poche et enchaine les spectacles où il dit le fond de sa pensée. En 2009, c’était « Super Rebelle ! …Enfin ce qu’il en reste », puis « Les Monstrueuses Actualités » en 2011. Il ne pouvait pas laisser passer une présidentielle sans rien dire et cela donna « Super Rebelle…et candidat libre ! » en 2012 où il proposait chaque soir un spectacle différent en se nourrissant de l’actualité des candidats. Un concept qu’il va réutiliser dans « Déchainé ».
Mais l'humoriste et comédien sait aussi jouer sur d'autres registres. En parallèle de son one-man show, il est toujours en tournée avec "Ciao Amore", une comédie où il partage la scène avec sa compagne Serena Reinaldi.
 
 « Déchaîné » de Christophe Alévêque, au Bataclan du 21 au 24 octobre 2013 à 20h30 - 50, bd Voltaire - 75011 Paris  - M° Oberkampf