Isadora Duncan, artiste engagée et pionnière de la danse libre

Publié Mis à jour
Culture : Isadora Duncan, une danseuse engagée
Article rédigé par
V. Gaget, V. Bouffartigue, J.-M. Lequertier, R. Torregrosa, R. Laurentin - France 2
France Télévisions

Pionnière de la danse libre et de la libération des femmes, Isadora Duncan a connu une vie remplie de hauts et de bas. Les équipes de France Télévisions reviennent sur la vie d'une artiste engagée.

Il n'existe qu'une seule vidéo de la danseuse Isadora Duncan en action, datant des années 1910. C'est le seul document où l'Américaine danse, avec sa fameuse tunique, devant un public européen séduit. Elle est la pionnière de la danse classique. De nos jours, son art est pratiqué par des millions de danseuses à travers le monde, dont certaines qui lui rendent hommage, comme Élisabeth Schwartz, à travers un spectacle. La Française a notamment été formée par une des filles adoptives d'Isadora Duncan. Elle est capable de mettre des mots sur son art, racontant qu'Isadora Duncan le faisait pour raconter l'histoire du monde et de sa vie.

Un destin spécial

La vie d'Isadora Duncan a été racontée sous de multiples formes, dont une bande dessinée, qui retrace différentes étapes de sa vie, entre sa découverte de la Russie soviétique ou bien le décès de ses deux enfants, noyés dans la Seine, à Paris, après un accident de voiture. Ce drame va changer la vie de la danseuse. Elle va ouvrir des écoles de danse afin de changer le monde par l'éducation des enfants. Son décès en 1927, un tragique accident de voiture dû à une écharpe, fut à l'image de sa vie : tragique et excentrique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.