Biennale de la danse de Lyon : la chorégraphe Sylvie Guillermin prépare le défilé

La 18e biennale de la danse de Lyon aura lieu du 11 au 30 septembre 2018. En plus des spectacles et animations prévus, le traditionnel défilé arpentera les rues de la ville, le 16 septembre. Des habitants de l’Isère, entraînés par Sylvie Guillermin, ont répété et dansé à Mens le 1er juillet.

A Mens, les participants à Ahimsa dansent 
A Mens, les participants à Ahimsa dansent  (France 3/ Culturebox)
Une vague de couleurs s’abat sur Mens (Isère). La danseuse et chorégraphe Sylvie Guillermin, en résidence dans la région du Trièves et Matheysine au sud de Grenoble, a entraîné les habitants en vue de la parade de la Biennale de la danse de Lyon le 16 septembre 2018. Après un premier passage à la Mure, les danseurs en herbe ont déambulé dans les rues de Mens.

Reportage B.Borrelly, G.Neyret pour France 3 Alpes
Pendant six mois, des habitants de la région, des réfugiés, mais aussi des personnes handicapées et leurs éducateurs se sont préparés. Ils ont participé à des ateliers de danse, de couture et de création de décors. Agés de 10 à 75 ans, ils vont prendre part à la parade chorégraphique de la Biennale de la danse de Lyon, qui rassemble cette année 12 groupes de la région.

Un défilé pour la paix 

La chorégraphe Sylvie Guillermin a baptisé son projet "Ahimsa" un mot sanskrit qui signifie Paix ou non-violence. Son spectacle s’inspire de Gandhi et de l’Inde avec sa musique et ses costumes colorés. Avec cette parade, la biennale veut que les professionnels de la danse et les amateurs se rencontrent. La danseuse qui a piloté le projet a aimé partager l’émotion de la danse et la faire découvrir à des novices. 

C’est une aventure humaine extraordinaireSylvie Guillermin

Le défilé pour la paix de la Biennale de la danse 2018 aura lieu le dimanche 16 septembre. Il reliera la place des Terreaux à la Place Bellecour, en passant par la rue de la République à Lyon.