Au Ballet du Rhin, les danseurs deviennent chorégraphes inspirés par la musique de Schubert

Pour la première création de la saison de l'Opéra national du Rhin, les danseurs ont joué les chorégraphes. Ils ont imaginé eux-mêmes une quinzaine de courtes pièces sur la musique de Franz Schubert. Une proposition originale jouée à Mulhouse et à Colmar jusqu'au 22 octobre 2021.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
"Danser Schubert au XXIe siècle", la nouvelle chorégraphie du Ballet du Rhin créée par les danseurs  (France 3 Grand Est)

"Danser Schubert au XXIe siècle", c'est la première création de la saison pour le ballet de l'Opéra National du Rhin présentée à Mulhouse et Colmar du 12 au 22 octobre 2021. Seize chorégraphies originales écrites par les danseurs eux-même pour leurs collègues du ballet. Ou comment passer du statut de danseur à celui de chorégraphe et vice-versa le temps d'une soirée. 

À quelques jours de la première, les artistes travaillent sans relâche en studio pour monter ce programme hors du commun.

Répétitions nouvelle chorégraphie Ballet du Rhin

Dans la peau d'un chorégraphe 

Dans le studio ce jour-là, la danseuse Suzie Buisson a pris le rôle de la chorégraphe. Pour ces jeunes interprètes, l'exercice est un peu nouveau. Plus habitués à être dirigés qu'à donner des indications, il s'agit pour eux de transmettre des intentions et se rendre compte que chaque danseur à une manière différente de comprendre le mouvement. "Les mots qui vont fonctionner pour moi ne vont pas fonctionner pour quelqu'un d'autre. Et ça, au début, j'avais du mal parce que je ne connaissais pas certains danseurs et c'est la nouveauté totale", explique Suzie.

Un peu plus tard dans la journée, Suzie rejoint Alain, un autre danseur qui a accepté de relever le défi. Il a imaginé pour ses collègues une dispute de couple sur un Impromptu de Schubert. L'occasion pour l'artiste d'expérimenter des performances physiques. "J'ai certaines capacités, mais eux, ils ont des capacités que je n'ai pas et donc je peux imaginer plus loin que ce que je peux faire avec mon corps", souligne Alain Trividic, danseur et chorégraphe au Ballet de l'Opéra national du Rhin. 

Resserrer les liens du ballet

Le Ballet de l’ONR réunit à Mulhouse une vingtaine de danseurs de formation académique venus du monde entier, sélectionnés pour leur polyvalence. Cette nouvelle expérience est justement l'occasion d'explorer leurs capacités à s'adapter à d'autres territoires de la création. Sur les vingt-trois danseurs du ballet, quinze ont répondu à cet appel à chorégraphier des petites pièces qui permettent de se placer de l'autre côté, de questionner son rapport à la danse et au groupe. "Ça fédère, ça permet de mieux se connaître, on se retrouve sur un même niveau de décisions artistiques, un même niveau de compréhension et donc un même niveau de responsabilités", constate Bruno Bouché, directeur du Ballet de l'Opéra national du Rhin. 

Dans une scénographie du peintre Silvère Jarrosson, les danseurs-chorégraphes du Ballet de l’ONR déploient leurs univers artistiques au fil d’une dramaturgie musicale autour de la figure et de l’œuvre de Schubert imaginée par le pianiste Bruno Anguera Garcia. Quinze pièces chorégraphiques intimes et singulières composent ce cycle schubertien auquel se joignent plusieurs jeunes chanteurs de l’Opéra Studio.

"Danser Schubert au XXIe siècle" au Ballet du Rhin de Mulhouse du 12 au 22 octobre 2021

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.