A Rennes, Le Triangle, temple de la danse, s’ouvre au métissage et aux arts visuels

Publié Mis à jour
Nouvelle programmation du Triangle à Rennes
Article rédigé par
Véronique Dalmaz - franceinfo
France Télévisions

La cité de la danse de Rennes entame une nouvelle saison avec une programmation sous le signe du changement. Son nouveau directeur mise sur le croisement avec d’autres disciplines et d’autres cultures.    

En ce dimanche ensoleillé de septembre, Le Triangle lance sa saison avec une après-midi festive. Baptisée Une rentrée Waouh, les spectacles chantés, très visuels et parfois déjantés sont en décalage avec l’esprit du lieu. Un avant-goût de la programmation 2022/23 choisie pour la première fois par Patrice Le Floch, directeur du lieu depuis un an. "Je souhaite décloisonner la danse et la faire dialoguer avec d’autres arts et d’autres disciplines" explique-t-il. L’objectif de Patrice Le Floch est de montrer différentes esthétiques avec des spectacles de danse tournés vers l’art visuel. Les yeux fermés… du chorégraphe français Mickaël Le Mer, programmé les 9 et 10 décembre 2022, est un exemple concret de ce changement de cap artistique.

Sur scène, huit danseuses et danseurs hip-hop explorent l’univers du maître de l’Outrenoir, le peintre Pierre Soulages. Leurs "corps pinceaux" partent de l’obscurité pour dessiner l’espace et sculpter la lumière.  

Un voyage vers d’autres cultures  

Cette nouvelle programmation propose également au public de découvrir d’autres cultures, notamment africaines. "Cette idée de métissage, c’est ce qui se passe ici à Rennes, en Bretagne. On va avoir des artistes qui vont venir d’Afrique du Sud, du Nigéria, lesquels vont donner cette couleur à la saison" s’enthousiasme Patrice Le Flock. Du 17 au 19 novembre 2022, la scène du Triangle va s’enflammer avec Re : incarnation du Nigérien Qudus Onikeku. Une création aux rythmes endiablés entre dance-hall, hip-hop et électro avec une dizaine de danseuses et danseurs dans des costumes très colorés.

Autre voyage avec We wear our wheels de la chorégraphe sud-africaine Robyn Orlin. Ce spectacle est un hommage aux rickshaws zoulous, conducteurs de pousse-pousse pour les blancs pendant l’apartheid. Six interprètes vêtus et coiffés selon la tradition Zoulou chantent et dansent pour dénoncer cette pratique héritée du passé colonialiste de l’Afrique du Sud. A découvrir du 22 au 24 novembre 2002.

 

Le Triangle, boulevard de Yougoslavie, Rennes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.