À la veille du festival d'Avignon, le Covid-19 entraîne l'annulation d'un spectacle de danse

Un spectacle de la chorégraphe sud-africaine Dada Masilo, prévu au Festival d'Avignon, a été annulé en raison de cas de Covid parmi l'équipe, a annoncé le festival dimanche, à la veille de son ouverture. La troupe n'a pas pu faire le voyage.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La danseuse et chorégraphe Dada Masilo, devant un de ses danseurs, en répétition le 10 octobre 2014 à l'Opéra de Bordeaux (NICOLAS TUCAT / AFP)

La menace du Covid-19 plane à la veille du coup d'envoi du festival d'Avignon. Un spectacle de la chorégraphe sud-africaine Dada Masil a dû être annulé en raison de cas de Covid parmi l'équipe, a annoncé le festival dimanche 4 juillet, à la veille de son ouverture. L'Afrique du Sud, pays le plus touché par le virus sur le continent africain, a enregistré en fin de semaine un record de 24.000 nouvelles contaminations sur une seule journée.

"Nous sommes au regret de vous informer que l'équipe artistique du spectacle Le Sacrifice de la chorégraphe Dada Masilo ne peut quitter l'Afrique du Sud et jouer le spectacle programmé dans le cadre de la 75e édition", a indiqué le festival dans un communiqué. "Plusieurs membres de l'équipe sont touchés par la Covid-19 ou cas contact. Les spectateurs auront le choix entre échanger leurs billets pour d'autres spectacles ou se faire rembourser", a encore précisé le festival.

Masque obligatoire dans la ville fortifiée

Dada Masilo, connue pour ses relectures des ballets classiques qu'elle infuse de danse africaine, devait revisiter le célèbre Sacre du printemps de Stravinsky, chorégraphié à l'origine par le légendaire danseur Vaslav Nijinski pour les Ballets russes. Le Sacrifice devait être présenté pendant sept dates du 17 au 24 juillet 2021.

L'édition 2020 du plus prestigieux festival de théâtre au monde - avec celui d'Edimbourg - avait été annulée en raison de la pandémie. Pour l'édition 2021, le port du masque sera obligatoire dans toute la ville fortifiée, mais les salles pourront accueillir autant de spectateurs que d'habitude.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.