À Cannes, dix chorégraphes inventent une danse dans 8 mètres cubes pour les collèges et lycées

Imaginé par le chorégraphe Michel Kelemenis, le spectacle itinérant "8m³" est joué pour les élèves des collèges et lycées de la ville jusqu'au 22 octobre 2021 dans le cadre du festival de danse de Cannes

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le danseur et chorégraphe Alexandrer Lesouëf interprète sa partition dans 8M3 (France 3 PACA)

Danser dans 8 mètres cubes et faire exister le mouvement, la fluidité et le rêve, c'est possible grâce à la virtuosité des artistes qui ont suivi le chorégraphe Michel Kelemenis dans son projet fou. Intitulé 8m3, le spectacle réunit dix solos d'une dizaine de minutes réalisés par des interprètes professionnels de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

Invité dans le cadre du festival de danse de Cannes, le spectacle est présenté jusqu'au 22 octobre 2021 devant les 1500 élèves des collèges et lycées de la ville.

8 mètres cube

Un spectacle de danse insolite et émouvant

Dans le gymnase de l'établissement, encadré par de simples plots, les danseurs exécutent leur performance devant les élèves. Une mini scène et des solos qui ont permis de décloisonner la danse. "C'est une manière de redéfinir son mouvement, la manière de s'exprimer et de dimensionner sa danse sans avoir d'espace. Ça permet aussi de trouver un autre vocabulaire", constate le danseur Alexandre Lesouëf. 

Les élèves apprécient ce moment et saluent l'initiative. "La façon dont les danseurs font leurs gestes, ça exprime beaucoup de choses, comme la joie, la colère, la tristesse, c'est beaucoup d'émotion", confie une jeune élève. 

8m³ pour danser la liberté

Créé pendant le confinement,  8m³  évoque l'isolement, la privation de liberté, les distanciations sociales. C’est le chorégraphe Michel Kelemenis qui a eu cette idée folle de sonder les limites de l'indépendance entre quatre murs virtuels. Ainsi, de la contrainte est née la créativité artistique et la fougue. "J'ai trouvé mon inspiration dans la mesure des 4m2 qui était cette mesure imposée pour retourner dans les bureaux et je me suis dit, si je n'ai droit qu'à ça, c'est de là que je repars", explique-t-il.

Fort d’une exploration de la danse comme langage, le chorégraphe s’intéresse à travers ses différentes créations à l’éloquence du geste. Ses spectacles, qualifiés de sensuels abstraits, abordent autant la narration à travers notamment La Barbe bleue en 2015 que les thématiques en direction de l’enfance, la jeunesse et les familles. Présenté dans les collèges et lycées, 8m3 retrouve naturellement le jeune public. 

L'art du geste se poursuit au festival de danse de Cannes qui se déroulera du 27 novembre au 12 décembre 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Danse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.