Vidéo Loi sur la maltraitance animale : ce qu'elle contient

Publié
BRUT
Article rédigé par

Les animaux sauvages dans les cirques, c'est bientôt fini. Voici ce que contient le projet de loi sur la maltraitance animale, et ce qui aurait pu être ajouté selon Jean-François Legueulle de 30 millions d'amis...

Élevages de visons, animaux sauvages dans les cirques, animaux exposés en vitrine... Sénateurs et députés se sont mis d’accord sur plusieurs mesures contre la maltraitance animale. 

Fin des ventes de chatons et chiots en animalerie

D'ici 2024, les animaleries auront interdiction de vendre des chatons et des chiots. Elles ne pourront également plus exposer les animaux en vitrine.

Fin des animaux sauvages dans les cirques

Les cirques n'auront plus le droit de détenir des animaux sauvages d'ici sept ans. "Un animal sauvage qui doit exercer un numéro, évidemment que ça se fait sous la contrainte, donc il y a quand même une certaine forme de maltraitance", estime Jean-François Legueulle, délégué général de la Fondation 30 millions d'Amis. Aussi, d'ici cinq ans, il n'y aura ni orques ni dauphins dans les delphinariums.

"Espérons que ces avancées en appellent d'autres"

Le projet de loi appelle également à ce que le dernier élevage français de visons destiné à produire de la fourrure soit fermé. Enfin, les nouveaux propriétaires d'animaux de compagnie se feront délivrer un certificat de connaissance qui détaille les besoins de l'animal. 

Malgré ces avancées, Jean-François Legueulle regrette quelques manquements. "Dans ce texte, on ne parle absolument pas des animaux de ferme, qu'il s'agisse de l'élevage intensif, qu'il s'agisse du transport des animaux, qu'il s'agisse des abattoirs, on n'en parle pas du tout."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.