Cet article date de plus de quatre ans.

"Dreambox", nouvel opus du cirque Monti : pas d'animaux mais de l'humour et de la poésie

Le cirque Monti présente jusqu'au 20 août son nouveau spectacle à Bâle (Suisse). Fidèle à son engagement depuis 2010, la troupe suisse a imaginé "Dreambox" sans aucun animal. Un spectacle qui explore la limite entre le réel et l'imaginaire, associant conte, théâtre, humour et acrobaties.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
"Dreambox", la nouvelle création du Cirque Monti met en scène la féerie des images et les acrobaties des artistes
 (Cirque Monti)
Le cirque sans l'exploitation des animaux, c'est possible. Ce qu'on a nommé le "nouveau cirque" depuis plusieurs années déjà, en fournit de jolies illustrations. C'est le cas notamment du Cirque Monti. Cette troupe créée en Suisse en 2010 a d'autres atouts : l'imaginaire, le rêve et la poésie. Sa dernière création, "Dreambox" se savoure comme une fable avec une morale bien actuelle : tout ce qui brille n'est pas d'or et ne suffit pas au bonheur. 

Reportage : N. Gaschy / O. Barthélémy / X. Chatel
Sur le plateau, une vingtaine d’artistes et de musiciens suisses, canadiens, français ou encore américains déroulent un scénario autour d'une boîte mystérieuse. Cette "Dreambox", devient l'objet de convoitise des différents protagonistes, mais s'avère parfois malfaisante. 
 (France 3 / Culturebox )
Parmi les artistes qui assurent danses, acrobaties et jeu d'acteur, il y a Nicolas Provot qui vient de France. "J'aime ce cirque avec des personnages, une histoire, un fil conducteur", assure le jeune artiste.

Après Bâle, la tournée de "Dreambox" se poursuit avec quelques dates en Suisse. On guette avec impatience son passage en France. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cirque

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.