Les élevages de visons bientôt interdits en France

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé ce mardi 29 septembre, plusieurs mesures pour le respect de la faune sauvage.

Lors de son allocution concernant des mesures sur le “bien-être de la faune sauvage captive”, la ministre Barbara Pompili a annoncé la fin de l’élevage des visons d’Amérique pour leur fourrure. En France, les quatre élevages devront fermer d'ici cinq ans. Une décision dont se réjouissent les défenseurs de la cause animale. "Le vison est un animal semi-aquatique, qui passe les trois quarts de son temps dans l'eau. Là, ce sont des animaux qui se retrouvent en cage toute leur vie", s'insurge Fabien Robert, président de l'association Combactive.

Une mesure incompréhensible pour le représentant de la fédération française des métiers de la fourrure. Un secteur déjà fragilisé qui emploie 2 500 personnes. "Il n'y a jamais eu d'affaire de maltraitance de visons en France et même en Europe ce qui prouve donc que son intention est purement politique et idéologique", constate Pierre-Philippe Frieh, représentant de la fédération française des métiers de la fourrure. 

Pour améliorer le bien-être animal, le gouvernement souhaite aussi mettre fin de manière progressive à la présence des fauves dans les cirques itinérants. On ne devrait également plus voir de dauphins et d’orques dans les aquariums. 

Le vison d\'Europe, espèce menacée d\'exctinction 
Le vison d'Europe, espèce menacée d'exctinction  (France 3 Nouvelle Aquitaine)