Cet article date de plus d'un an.

Le festival international du cirque de Massy, prévu pour janvier 2020, annulé en raison des grèves

La 28e édition du festival international du cirque de Massy, plus gros événement du genre en France, a été annulée en raison du mouvement de grève dans les transports, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les artistes du Festival international du cirque de Massy lors de la finale de l'édition 2019. (SADAKA EDMOND/SIPA)

"Au vu des événements actuels, touchant les transports publics en France, et notamment en région parisienne", le festival est annulé pour la première fois de son histoire, explique dans un communiqué l'organisation de l'événement, qui devait se dérouler du 9 au 12 janvier.

15.000 spectateurs

"Quand j'ai vu la déclaration du (secrétaire général de la CGT) Philippe Martinez comme quoi ils prévoyaient une journée d'action le 9 janvier (premier jour du festival), j'ai décidé d'annuler", a précisé à l'AFP Bata Gluvacevic, président de l'association du festival international du cirque de Massy.

Communiqué de presse de l'association en charge du Festival international du cirque de Massy. (ASSOCIATION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU CIRQUE DE MASSY)

D'autant que la fermeture de la RN 188, servant habituellement de parking aux spectateurs du festival, aurait pu être remise en cause par la préfecture afin de fluidifier la circulation. L'événement, organisé à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris depuis 1993, réunit chaque année environ 15.000 spectateurs.

Entre 7.000 et 8.000 billets à rembourser

Plus de 50 artistes du monde entier étaient programmés mais cette année, "on courait au désastre" a regretté Bata Gluvacevic. Les ventes de billets étaient en chute libre en raison du mouvement social contre la réforme des retraites. "Je ne pouvais pas aller vers une catastrophe financière", a justifié l'organisateur.


Entre 7.000 et 8.000 billets doivent désormais être remboursés. Le festival n'avait pas non plus la possibilité de reporter l'événement car le chapiteau est loué sur des dates bien précises et "après il part en Espagne", a expliqué Bata Gluvacevic. Les organisateurs se concentrent désormais sur l'édition 2021, qui devrait être "la 28e bis", souhaite Bata Gluvacevic.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cirque

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.