"Corps extrêmes" : le ballet aérien de Rachid Ouramdane au Théâtre de Chaillot

Publié Mis à jour
Danse : un ballet aérien au Théâtre de Chaillot
Article rédigé par
V. Gaget, V. Bouffartigue, G. Bensoussan, F. Fontaine - France 3
France Télévisions

Le spectacle "Corps extrêmes" de Rachid Ouramdane est à l’affiche du Théâtre de Chaillot à Paris jusqu’au 24 juin. Un ballet de danse aérien qui défie les lois de la pesanteur.

Projetés en fond de scène : des images vertigineuses. Nathan Paulin se balance dans un site naturel, en montagne. Funambule de l’extrême, il danse sur un fil. Loin des sommets, le voilà au cœur d’un spectacle poétique, mariant les disciplines. Il évolue avec une dizaine d’acrobates et une championne d’escalade. Sa sangle domine la scène de sept mètres. Habitué à être seul à l’air libre, il réalise de nouvelles expériences.

Partager la voltige avec les autres

"Ce que je cherche avec les éléments en extérieur, là je vais plutôt le partager avec les autres sur scène et le public. Je vais attraper des acrobates, essayer de s’atteindre. Il y a une sorte d’unité entre nous tous et c’est cela qui est intéressant dans ce spectacle", explique Nathan Paulin. En mai, cet équilibriste a battu un record du monde en parcourant 2,2 km sur une sangle large de 2 cm. Au théâtre de Chaillot, il est forcément plus statique. Un spectacle entre méditation et apesanteur pour flirter avec le ciel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.