:l'éco, France info

VIDEO. Jérôme Paillard, directeur du marché du film du Festival de Cannes : « Netflix, Amazon et Youtube modifient les équilibres économiques »

Invité de Jean-Paul Chapel, le directeur du plus grand marché du film du monde est revenu sur les enjeux économiques du festival, en duplex de la croisette.

Le cinéma est un art mais aussi un marché énorme. Plusieurs centaines de millions de dollars qui intéressent directement le directeur du marché du film du Festival de Cannes, Jérôme Paillard. « C’est le plus gros marché de film du monde. C’est un gros enjeu pour les distributeurs de venir à Cannes. Et puis c’est un évènement puisque l’Arabie Saoudite effectue sa première présence ici au marché du film, aux côtés d’Israël et du Liban. On ne parle pas beaucoup des tensions ici, on parle des films, uniquement et l’actualité internationale passe un peu au second plan. »

Netflix n’est pas présent sur le tapis rouge du Palais des festival. Mais est-ce parce qu’il fait peur par son nouveau modèle de financement, c’est l’objet de la question qui fâche. « Au marché du film, Netflix est présent avec 22 acheteurs. Il n’y a pas que les films de la sélection dans le marché du film. Netflix n’est pas la seule plateforme à être présente il y a aussi Amazon, Apple et Youtube. Il y a une activité très importante sur la VOD. En réalité, c’est une arrivée qui modifie les équilibres économiques du cinéma. »

L’AFP a demandé à Jérôme Paillard si l’écart se creusait entre Cannes et Hollywood. « Du point de vue du marché du film, non. Les États-Unis tant en terme de participation que de films présentés, c’est le pays le plus important. Ils sont ici tout aussi présent que l’année dernière. »

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview avec la chanson préférée de son invité, la musique du film L’Incompris de Comencini.

:l’éco c’est du lundi au jeudi, à 9h20 sur franceinfo : (canal 27 de la TNT)

Jérôme Paillard, directeur du marché du film du Festival de Cannes : « Netflix, Amazon et Youtube modifient les équilibres économiques »
Jérôme Paillard, directeur du marché du film du Festival de Cannes : « Netflix, Amazon et Youtube modifient les équilibres économiques » (FRANCEINFO)