Salto : l’offensive française pour concurrencer Netflix

M6, France Télévisions et TF1 ont décidé de s’allier afin de lancer une plateforme en ligne payante. L’objectif : concurrencer Netflix.

FRANCE 3

La date de naissance de Salto n’est pas encore arrêtée, mais le faire-part avec le nom de baptême est déjà publié. M6, France Télévisions et TF1 s’associent pour agréger leurs programmes, les enrichir et les proposer, via internet sur tous les écrans à leurs futurs abonnés. "C'est clairement une plateforme qui éditorialise ses contenus, et qui propose des contenus en fonction du profil de ses téléspectateurs, explique Julien Verley, directeur du développement commercial chez France Télévisions. Vous n'aurez pas une entrée par chaîne, vous aurez plus une entrée par genre."

Un abonnement mensuel aux alentours de cinq euros par mois

Le but est de proposer une offre alternative à des géants comme le Californien Netflix, qui, avec son catalogue de 10 000 films et séries, a déjà 3,5 millions d’abonnés en France. Salto devra séduire les fidèles de la télévision en direct et partir à la conquête du jeune public, qui s’en détourne. Si le prix de l’abonnement n’est pas encore fixé, il devrait se situer aux alentours de cinq euros par mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran de la page d\'accueil de Salto, la future plateforme commune à France Télévisions, TF1 et M6, annoncée le 15 juin 2018. 
Capture d'écran de la page d'accueil de Salto, la future plateforme commune à France Télévisions, TF1 et M6, annoncée le 15 juin 2018.  (SALTO)