VRAI OU FAKE Non, Netflix ne va pas interdire le partage de compte

De nombreux titres de presse ont laissé entendre que le géant de la vidéo à la demande allait s'allier avec une entreprise britannique spécialisée dans la traque de la fraude.

Contrairement à ce que laissaient entendre de nombreux articles, Netflix n\'a jamais annoncé vouloir établir un partenariat avec Synamedia.
Contrairement à ce que laissaient entendre de nombreux articles, Netflix n'a jamais annoncé vouloir établir un partenariat avec Synamedia. (THOMAS TRUTSCHEL / PHOTOTHEK / GETTY IMAGES)

L'affaire avait suscité un grand émoi sur les réseaux sociaux : le géant de la vidéo à la demande Netflix serait sur le point d'interdire une pratique très répandue chez ses utilisateurs : le partage de compte entre amis et parents. L'information, relayée par de nombreux médias comme Le Point ou RTL, était pourtant complètement fausse, relève Numerama lundi 14 janvier.

Le site spécialisé indique en fait que cet emballement provient d'un article publié par le magazine en ligne américain The Verge (article en anglais), qui présentait la dernière trouvaille d'une entreprise britannique, Synamedia, exposée au CES, le plus important salon consacré à la high-tech.

Netflix ne se disait pas gêné par le partage de compte en 2016

Synamedia a en fait développé une technologie permettant d'identifier et de "traquer" les utilisateurs qui partagent un compte alors qu'ils ne sont pas censés le faire. The Verge illustre cette technologie en prenant l'exemple de Netflix, mais le géant américain n'a jamais annoncé vouloir établir un partenariat avec l'entreprise britannique.

Numerama relève que Netflix peut d'ailleurs déjà savoir si le compte de ses utilisateurs est partagé ou non. Il vous suffit d'ailleurs de vous rendre dans une rubrique des paramètres de votre compte pour visualiser l'historique des adresses IP qui l'ont utilisé récemment. Le patron de Netflix avait d'ailleurs indiqué en 2016 (article en anglais) que cette pratique ne le dérangeait pas.