"Hunters", "Crisis Jung", "Mirage"... On regarde quoi comme séries en février ?

Franceinfo a sélectionné quelques nouveautés qui débarquent sur les écrans en février.

L\'affiche de la série \"Hunters\" avec Al Pacino.
L'affiche de la série "Hunters" avec Al Pacino. (AMAZON PRIME VIDEO)

Février est le mois le plus court de l'année, mais il reste chargé du côté des séries télé. D'autant que celui-ci est placé sous le signe de l'animation japonaise, puisque sept longs-métrages du studio Ghibli arrivent sur Netflix (dont Mon voisin Totoro et Le Voyage de Chihiro), ce qui devrait déjà beaucoup occuper vos soirées. Mais cette merveilleuse nouvelle ne doit pas occulter pour autant le lancement de séries prometteuses. Voici notre sélection. 

"Crisis Jung" (le 1er février sur Netflix)

Amateurs de séries d'animation bien barrées, ne passez pas à côté de la nouvelle création du studio français Bobbypills (Lastman) qui s'est déjà faite remarquer dans de nombreux festivals. L'histoire de Jung qui cherche à réunir les morceaux de Maria, son grand amour, décapitée par Petit Jésus. Vous l'avez compris avec ce pitch succinct, on est dans le WTF total qui promet du gore. La série est d'ailleurs déconseillée aux moins de 16 ans. De fait, les plus sensibles se réjouiront que les dix épisodes ne fassent que sept minutes chacun. Notez par ailleurs que Vermin, une autre série réalisée par Blackpills et présentée comme "un Zootopie sans la tolérance", sera disponible le même jour sur la plateforme.

"Wisting" (à partir du 2 février sur Polar+)

Lorsqu'un corps momifié est retrouvé dans la neige dans le sud de la Norvège, l'inspecteur Wisting (Sven Nordin) ne se doute pas encore qu'il vient de découvrir une victime d'un tueur en série recherché depuis plus de 20 ans aux Etats-Unis. Pour l'assister dans son enquête, on lui envoie deux agents du FBI, dont Maggie Griffin (Carrie-Anne Moss, récemment vue dans Jessica Jones). Si vous aimez les polars efficaces et léchés tournés au milieu de somptueux paysages enneigés, ne ratez pas Wisting. D'autant qu'on est toujours ravis de retrouver Carrie-Anne Moss, trop rare sur nos écrans et avant son retour dans Matrix 4, prévu en 2022.

"Locke & Key" (le 7 février sur Netflix)

Après Umbrella Academy, Netflix continue à adapter des comics avec, cette fois, Locke & Key, une série de bandes dessinées écrites par Joe Hill (le fils de Stephen King) et dessinées par Gabriel Rodriguez (disponible en France aux éd. HiComics). L'histoire de trois enfants qui emménagent avec leur mère dans un vieux manoir familial après le meurtre de leur père. Ils y découvrent des clés magiques permettant d'activer de nombreux pouvoirs, mais convoitées par un démon. Ambiance surnaturelle pour cette série présentée comme fantastico-horrifique. Les dix épisodes de cette première saison seront disponibles dès le 7 février sur Netflix.

"Il a déjà tes yeux" (à partir du 12 février sur France 2)

Succès au box-office en 2017, Il a déjà tes yeux se voit doter d'une suite en série télé. On retrouve Paul et Sali, un couple de Noirs qui a adopté Benjamin, un enfant blanc, et a dû faire face à de nombreux a priori. Nous voici donc quelques années plus tard, alors que Benjamin a désormais 14 ans et un petit frère prénommé Noé, enfant biologique du couple, né un an après son adoption. Par cette pirouette scénaristique, la série Il a déjà tes yeux continue d'explorer les préjugés racistes auxquels cette "famille un petit peu plus pittoresque que les autres" fait face au quotidien. Les six épisodes seront diffusés chaque mercredi du 12 au 26 février en prime time sur France 2.

"MotherFatherSon" (le 13 février sur Starzplay)

Fils d'un mogul américain à la tête d'un empire médiatique (interprété par Richard Gere), Caden (Billy Howle, aperçu dans Dunkerque et Star Wars IX) est un jeune trentenaire propulsé par son paternel à la direction d'un de ses journaux. Mais lorsqu'il est victime d'un AVC à la suite de ses excès, il devient plus vulnérable et menaçant pour les affaires de son père. Sa mère (Helen McCrory alias Polly dans Peaky Blinders) va alors tenter de le protéger. Très joli casting pour ce thriller britannique politico-journalistique en huit épisodes qui nous plonge au cœur d'une famille qui se déchire. Son atout : introduire des éléments dystopiques pour nous faire réfléchir sur le populisme et les dérives autoritaires, comme le souligne le quotidien belge L'Echo.

"Mirage" (à partir du 17 février sur France 2)

Récemment expatriée à Abu Dhabi pour y refaire sa vie, Claire (Marie-Josée Croze) croit un jour apercevoir Gabriel (Clive Standen, que les fans de la série Vikings connaissent bien), son compagnon disparu 15 ans plus tôt dans le tsunami qui a ravagé la Thaïlande. Elle décide de partir à sa recherche, sans savoir qu'elle est sous surveillance et au cœur d'un complot géopolitique international. Première coproduction européenne réalisée dans le cadre de l'Alliance, un partenariat stratégique entre plusieurs groupes audiovisuels publics, comme le rappelle 20 Minutes, Mirage est un projet d'envergure. Réalisés par Louis Choquette (Philharmonia), les six épisodes de 52 minutes de ce thriller seront diffusés en prime time sur France 2 le temps de trois soirées.

Hunters (le 21 février sur Amazon Prime Video)

Hop, hop hop, il était sur Netflix cet automne dans le (très) long-métrage de Martin Scorsese, The Irishmanrevoici Al Pacino, cette fois dans une série Amazon. Inspiré d'une histoire vraie, Hunters suit une bande de chasseurs de nazis dans le New York de la fin des années 1970. Leur objectif : retrouver les centaines de hauts dignitaires qui complotent désormais pour instaurer un IVe Reich aux Etats-Unis. Produit par Jordan Peele (Get Out, Us), Hunters est sans conteste une des séries les plus attendues de l'année. Les dix épisodes seront disponibles dès le 21 février sur Amazon Prime Video.

"I Am Not Okay With This" (le 28 février sur Netflix)

   
    (NETFLIX)

Surfant sur le succès de ses teen dramas, Netflix propose ce mois-ci I Am Not Okay With This, tiré du dernier album de BD de Charles Forsman, déjà auteur de The End of the F***ing World, dont l'adaptation est disponible sur la plateforme américaine. L'histoire de Sydney, une ado presque comme les autres qui, en plus de devoir gérer les difficultés liées à sa puberté, découvre qu'elle possède des superpouvoirs. C'est produit par la même équipe derrière Stranger Things et porté par les deux acteurs récemment vus dans Ça, Sophia Lillis et Wyatt Oleff.

Du côté des reprises, ne ratez pas la saison 3 de Baron noir qui débute le 10 février sur Canal+. Le groupe diffusera également à l'heure US, la huitième et dernière saison de Homeland, ainsi que la saison 2 de Kidding, le même jour sur Canal+ Séries. Sur Netflix, c'est le retour de Narcos : Mexico pour une saison 2, le 13 février. Enfin, OCS diffusera la saison 4 de High Maintenance à partir du 8 février.