Harvey Weinstein, le scandale qui a changé Hollywood

Harvey Weinstein est jugé à partir de lundi 6 janvier. Il est poursuivi pour un viol et agression sexuelle sur deux femmes. Beaucoup de dossiers ont été réglés à coups de millions de dollars. Mais elle aura été un détonateur à Hollywood.

franceinfo

Avec le scandale Weinstein, la colline d'Hollywood pensait avoir traversé un séisme. Ce n'était que la première secousse. Dès la fin 2017, le grand déballage commence : de Kevin Spacey à Ben Affleck en passant par des stars de la télévision, de nombreuses têtes d'affiche sont éclaboussées à des degrés divers. Steven Seagal, ancienne gloire des films d'action, est accusé également. "Seagal est deux fois plus imposant que moi et il avait deux fois mon âge. J'étais encore vierge", expliquait en 2018 l'actrice Regina Simons. L'acteur y répondra par le déni et le mépris. Pas de conséquence judiciaire. Les viols dont il est accusé sont prescrits.

Fini l'impunité

Le cas le plus emblématique est celui de Kevin Spacey. Alors qu'il dévoile son homosexualité, il est au sommet de sa carrière. Netflix fait immédiatement mourir son personnage et le raye de la série House of Cards après que plusieurs hommes l'accusent de viols et d'agressions sexuelles. Plusieurs des victimes de l'acteur se sont suicidées et les poursuites ont été abandonnées. Woody Allen a été accusé d'agression sexuelle par sa fille adoptive. Faute de preuves, la justice a abandonné les charges sur le réalisateur. L'ère du sentiment d'impunité est révolue à Hollywood.

Le JT
Les autres sujets du JT
Harvey Weinstein, à Los Angeles, en 2013.
Harvey Weinstein, à Los Angeles, en 2013. (ROBYN BECK / AFP)