"Dopesick", "La Roue du Temps", "Arcane"... On regarde quoi comme séries en novembre ?

Chaque mois, franceinfo vous propose une sélection de séries à découvrir sur les plateformes de streaming. Au programme de ce mois de novembre, un scandale sanitaire avec "Dopesick", de la musique de légende avec "The Beatles Get Back" et de l'heroic fantasy avec "La Roue Tourne". 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
En haut de gauche à droite, les séries "The Beatles Get Back" et "Dopesick". En bas de gauche à droite, les séries "Arcane" et "Transplant".  (FRANCEINFO)

Il devait disparaître, mais pour cause d'épidémie de Covid-19, il a été maintenu. Le changement d'heure raccourcira les jours d'automne en même temps qu'Halloween poussera des enfants déguisés dans les rues des villes. En novembre, les soirées à la lumière des ampoules seront donc propices au binge-watching. Cela tombe bien, car le menu des sorties de séries est copieux sur les plateformes de streaming ce mois-ci. 

"VTC", une mini-série terrifiante pour Halloween

Aux enfants les déguisements et les bonbons de la soirée Halloween le 31 octobre, aux adultes le frisson de la série VTC le 1er novembre. Cette création de Canal+, une mini-série en cinq épisodes de 20 minutes, raconte l'histoire de Nora, une chauffeuse de VTC. Interprétée par l'actrice Golshifteh Farahani, cette jeune femme est dans une situation extrêmement précaire : accro aux amphétamines, elle vit dans sa voiture en attendant de réunir l’argent nécessaire pour louer un petit appartement et obtenir la garde partagée de sa fille. Jusqu'à une nuit où son frère, chauffeur de VTC également, lui propose un plan : transporter des "valises" pour un groupe mafieux sous couverture de l'entreprise pour qui elle conduit des clients. Un job qui rapporte gros, mais lui attire vite des ennuis. 

VTC est visible sur la plateforme MyCanal à partir du 1er novembre. 

"Transplant", l'histoire d'un médecin syrien réfugié

C'est la plateforme de streaming Salto qui s'est positionnée sur cette fiction de 13 épisodes inédite en France et qui met en scène un médecin syrien qui s'est réfugié au Canada pour fuir la guerre civile dans son pays d'origine. Dans Transplant (2020), le réalisateur Joseph Kay raconte l'histoire du docteur Bashir qui a relancé sa carrière au Canada dans le service des urgences de l'hôpital fictif York Memorial de Toronto. D'abord embauché dans les cuisines d'un restaurant de Toronto pour cause de non-reconnaissance de ses diplômes de médecine au Canada, le docteur Bashir a l'occasion de prouver ses compétences lorsqu'un grave accident se produit dans le restaurant où il travaille. Riche d'une longue expérience en zone de guerre, le médecin syrien permet par ses premiers soins de sauver des vies avant que les premiers secours n'arrivent sur place. Un fait divers qui va lui permettre de lancer sa carrière au Canada. 

Transplant sera diffusé sur la plateforme Salto à partir du 5 novembre. 

"Arcane", une adaptation du jeu vidéo League of Legends

Le jeu vidéo League of Legends, qui répond à l'acronyme LoL pour des millions de fans à travers le monde, va connaître un développement à l'écran avec la série Arcane. C'est une nouvelle qui va ravir la communauté de gamers, la plus importante dans l'univers des jeux en ligne, et les abonnés de Netflix. C'est la plateforme américaine qui distribue cette série animée inédite à partir du 7 novembre. La bande-annonce laisse apercevoir une intrigue construire autour de la rivalité entre deux villes, Zaun, la ville basse où la population se soulève pour se rebeller contre le pouvoir exercé par Piltover, la ville haute. Les personnages et l'univers de la série sont fortement inspirés de League of Legends. Le coup de génie marketing de Riot, l'éditeur de LoL, et de Netflix est d'avoir fixé le lancement d'Arcane quelques heures après la fin des championnats du monde 2021 de League of Legends, qui rassemble des dizaines de millions de téléspectateurs à travers plusieurs plateformes de streaming. 

Arcane est diffusé à partir du 7 novembre sur Netflix. 

 "Always Jane", le combat d'une adolescente transgenre

C'est une thématique très politique dont s'est emparé le réalisateur Jonathan C. Hyde, qui signe Always Jane, une série documentaire qui sort sur Prime Video le 12 novembre. Il y narre l'histoire de Jane Noury, une adolescente transgenre qui se prépare à quitter sa famille pour aller à l'université. La série navigue entre la vie de famille Noury, où l'acceptation des choix de Jane renforce les liens entre les individus, et le combat de l'adolescente pour faire accepter son identité par la société. "Si tu veux faire quelque chose dans la vie, fais-le", lui conseille avec une humanité rare son grand-père. Pour ceux qui auraient vu le documentaire Petite fille diffusé par Arte il y a quelques mois, il s'agit là d'une sorte de version américaine de ce récit de vie d'une jeune fille née dans un corps de garçon. 

Always Jane à partir du 12 novembre sur Prime Video.

"Dopesick", une série noire sur la crise des opiacés aux USA

C'est l'une des grosses sorties de ce mois de novembre et ça se passe dans le catalogue Star de Disney+. Réalisé par Danny Strong et avec l'acteur Michael Keaton en rôle principal, Dopesick est une plongée dans une communauté minière de Virginie. C'est dans cette région que le laboratoire Purdue Pharma a lancé en 1996 la commercialisation de son antidouleur OxyContain. À base d'oxycodone, une molécule de la famille des opïodes deux fois plus puissante que la morphine, ce médicament a été vendu grâce à un intense lobbying aux médecins de ville des États-Unis. Mais pour arriver à ses fins, le laboratoire a caché les effets secondaires de son médicament en le présentant comme un antidouleur pour la vie de tous les jours, alors que l'oxycodone était initialement prévu pour soulager les malades de cancer en phase terminale. Conséquence, des millions d'Américains sont devenus accrocs à l'OxyContain et des dizaines de milliers de cas de surdoses mortelles sont recensés chaque année. Cette série fiction s'appuie sur l'enquête de Beth Mercy, une journaliste américaine qui a signé un livre référence sur le sujet. À déguster sans modération, contrairement à l'OxyContain. 

Dopesick est diffusé sur le catalogue Star de Disney+ à partir du 12 novembre. 

"Hellebound", voyage en enfer 

Après le succès mondial de Squid Game, les nouvelles sorties de séries sud-coréennes sont observées à la loupe. Hellbound est la dernière née des studios coréens. Réalisée par Yeon Sang-ho, cette série en six épisodes raconte des humains confrontés à un phénomène surnaturel. Un ange apparaît sur Terre pour annoncer une prophétie. Il dit le nom de la personne concernée et à quel jour et à quelle heure elle va mourir. Le moment venu, les gardiens de l'enfer débarquent dans notre monde et emportent la victime dans l'au-delà. Ce phénomène pousse les humains à un certain extrémisme. Une secte voit le jour et dénonce les vices des hommes, ce qui ouvre un deuxième fil narratif dans la série. 

Hellbound sera diffusé sur Netflix à partir du 19 novembre. 

"La Roue du Temps", un récit de fantasy

Dans le catalogue des séries d'heroic fantasy, chaque plateforme espère dénicher le nouveau Game of Thrones, soit une série du genre qui sortira du seul cercle des fans de décors médiévaux et d'événements magiques pour séduire le grand public. En ce mois de novembre, Prime Video propose ainsi une fiction inédite : La Roue du Temps. C'est l'histoire de Moiraine Sedai (Rosamund Pike), membre d'une organisation féminine incroyablement puissante appelée les Aes Sedai, qui s'embarque dans un dangereux voyage à travers le monde avec cinq jeunes villageois, dont l'un d'entre eux est prophétisé comme étant le Dragon renaissant... celui qui sauvera ou détruira l'humanité.

À l'origine, La Roue du temps est une série de romans écrits par l'écrivain américain Robert Jordan. Le premier volume est paru en 1990, mais l'auteur est décédé en 2007 sans avoir achevé la série. Il a cependant laissé assez de notes pour qu'un autre écrivain puisse terminer son œuvre. Brandon Sanderson a été choisi pour cette tâche et la série a été achevée en 2013. L'œuvre comprend quatorze volumes, dont trois écrits par Brandon Sanderson, ainsi qu'un roman préliminaire (« préquelle ») intitulé Nouveau Printemps.

La Roue du Temps est disponible à partir du 19 novembre sur Prime Video. 

"Hawkeye", la nouvelle série Marvel dans un décor de Noël

Disney poursuit son exploration des personnages Marvel avec une nouvelle fiction centrée sur le personnage Hawkeye, qui donne son nom à la série. Créé par Jonathan Igla, cette production partage une continuité avec les films de la franchise. Les événements se déroulent à la suite du long-métrage Avengers : Endgame. Le téléspectateur y découvre le passé de Clint Barton alias Oeil-de-Faucon (ou "Hawkeye" en anglais) et suit le passage de témoin entre Clint Barton et Kate Bishop, qui se voit remettre le manteau de Hawkeye. Les premières images de la série dévoile un scénario bourré mal d'action et d'humour, le tout dans un inhabituel décor de fêtes de fin d'année. 

Hawkeye sera diffusé à partir du 24 novembre sur Disney+. 

"The Beatles Get Back" : un documentaire avec des heures d'images inédites

La promesse de Disney+ pour ce nouveau documentaire sur les Beatles est simple. En 1969, une équipe de tournage a eu un accès sans précédent au groupe pendant ses sessions d'enregistrement. Mais la diffusion des images a ensuite été bloquée pendant un demi-siècle avant que Disney ne s'en empare pour monter une série documentaire. C'est Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux) qui a réalisé le documentaire divisé en trois épisodes. Le Néo-zélandais a étudié, restauré et monté les images pendant trois ans. 

Peter Jackson a expliqué son travail sur le site de Disney : "À bien des égards, les remarquables séquences tournées par Michael Lindsay-Hogg ont permis de capter de multiples histoires. C’est l’épopée d’un groupe d’amis, mais aussi celle de ceux qui le composent. C’est la conjonction de fragilités humaines et d’un partenariat sans équivalent dans l’histoire de la musique. Et c’est également le récit détaillé du processus créatif, de l’élaboration de chansons emblématiques sous une extrême pression, dans le climat social du début de l’année 1969. Il n’y a rien de nostalgique dans ces images : c’est brut, fort, honnête et profondément humain. Pendant 6 heures, vous découvrirez les Beatles comme vous ne les avez jamais vus."

Chacun des épisodes de The Beatles Get Back durera environ deux heures et sera diffusé pendant trois jours, les 25, 26 et 27 novembre 2021, en exclusivité sur Disney+. Un livre The Beatles Get Back est également disponible.

Et aussi en novembre...

Narcos Mexico, saison 3 sur Netflix le 5 novembre

Pretty Little Liars : the Perfectionists sur Salto le 12 novembre

Hit-Monkey sur Disney+ le 17 novembre

Christmasflow sur Netflix le 17 novembre

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Netflix

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.