"Game of Thrones" élue meilleure série dramatique, "Mme Maisel, femme fabuleuse" meilleure comédie... Voici le palmarès des Emmy Awards, les Oscars de la télévision

Les dragons de Westeros ont remporté neuf statuettes et n'ont pas réalisé la razzia espérée. Déception également pour "La Servante écarlate".

La série \"Mme Maisel, femme fabuleuse\" a créé la surprise aux Emmy Awards, le 17 septembre 2018, en raflant cinq prix, dont celui de la meilleure comédie.
La série "Mme Maisel, femme fabuleuse" a créé la surprise aux Emmy Awards, le 17 septembre 2018, en raflant cinq prix, dont celui de la meilleure comédie. (KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Et de trois ! La série phare de la chaîne câblée américaine HBO, Game of Thrones (Le Trône de fer), a reçu le prix de la meilleure série dramatique lors de la 70e cérémonie des Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine. C'est la troisième fois que GoT décroche ce prix, le plus prestigieux des Emmys, alors que la série verra la diffusion, en 2019, de sa huitième et dernière saison. Avec 9 statuettes sur 22 nominations, toutefois, Game of Thrones n'a pas effectué la razzia attendue sur les récompenses.

Parmi les autres vainqueurs notables, retenons également la série Mme Maisel, femme fabuleuse, qui obtient l'Emmy de la meilleure comédie. L'histoire dépeint une femme au foyer juive qui se crée une nouvelle vie et fait scandale dans les années 1950, après avoir été trompée et quittée par son mari. Produite par le géant du commerce en ligne Amazon, elle a recueilli au total huit récompenses, si l'on ajoute les Creative Awards techniques.

Une reine couronnée

La comédienne britannique Claire Foy (en photo), elle, reçoit le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique pour son interprétation d'Elizabeth II dans The Crown. La série phare de Netflix a été un tremplin pour l'actrice de 34 ans, qui était jusqu'ici surtout connue pour ses apparitions à la télévision britannique et a depuis décroché plusieurs rôles de premier plan.

Claire Foy lors de la 70e cérémonie des Emmy Awards, lundi 17 septembre à Los Angeles (Etats-Unis).
Claire Foy lors de la 70e cérémonie des Emmy Awards, lundi 17 septembre à Los Angeles (Etats-Unis). (ROBYN BECK / AFP)

Pourtant donnée favorite par de nombreux experts, tant pour sa qualité que pour les thèmes féministes qu'elle aborde dans l'Amérique de #MeToo, La Servante écarlate, abondamment primée l'an dernier, n'a rien reçu de la soirée hormis des applaudissements.

Les plus nostalgiques pourront se féliciter du premier Emmy remporté par Henry Winkler, 72 ans. L'acteur, qui jouait Fonzie, le blouson noir au grand cœur dans la série Happy Days, a été récompensé pour le meilleur second rôle dans une série de comédie. Il y interprète un professeur de théâtre croisant la route d'un tueur à gages solitaire qui se prend de passion pour la comédie, dans la série Barry de la chaîne HBO.

Quant au réalisateur de télévision Glenn Weiss, 57 ans, il a tout bonnement demandé sa compagne en mariage en allant chercher sa récompense obtenue pour la réalisation de la dernière cérémonie des Oscars. 

Voici les vainqueurs des principales catégories : 

• Meilleure série dramatique : Game of Thrones (Le Trône de fer, HBO)

• Meilleure série, comédie : Mme Maisel, femme fabuleuse (Amazon)

• Meilleure mini-série : The Assassination of Gianni Versace (FX)

• Meilleur acteur dans une série dramatique: Matthew Rhys, The Americans (FX)

• Meilleure actrice dans une série dramatique: Claire Foy, The Crown (Neftlix)

• Meilleur acteur dans une série, comédie : Bill Hader, Barry (HBO)

• Meilleure actrice dans une série, comédie : Rachel Brosnahan, Mme Maisel, femme fabuleuse (Amazon)

• Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série : Darren Criss, The Assassination of Gianni Versace (FX)

• Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série : Regina King, Seven Seconds (Netflix)

• Meilleur film de télévision : Black Mirror: USS Callister (Neftlix)