Avec sa nouvelle série "Hawkeye", Marvel vise dans le mille à l'approche de Noël

Après "WandaVision", "Loki" et "What if", Marvel Studios présente sa nouvelle série dérivée de l’univers de la franchise, en s’attaquant cette fois-ci à l’Avenger Hawkeye. Avec un pari un peu fou : mener une intrigue explosive sur le thème de Noël. Nous avons visionné les deux premiers épisodes, disponibles sur Disney+ le 24 novembre.

Article rédigé par
Margaux Bonfils - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Après "WandaVision" et "Loki", Marvel Studios livre une nouvelle série au ton décalé qui promet d'apporter sa pierre à l'édifice de la phase 4 du MCU. (Marvel Studios 2021)

Hawkeye - alias Clint Barton de son vrai nom - est de retour à New York. Non pas pour combattre des monstres menaçant l’avenir de l’humanité, mais pour des vacances avec ses enfants à l’approche de Noël. L’intrigue de cette cinquième série signée Marvel Studios se déroule après la défaite de Thanos dans Avengers : Endgame, la ligue de super-héros avait empêché la disparition de la moitié de la population sur Terre. Pour y parvenir, Iron Man et Black Widow ont sacrifié leurs vies. Des pertes difficiles à oublier pour Clint, très proche de l’espionne russe.

Au cours de ce séjour familial à New York, les ombres de son passé ressurgissent. Son costume et son ancienne identité du "Ronin", tueur impitoyable de la pègre mentionné dans Avengers : Endgame, sont utilisés par un autre. En réalité, c’est Kate Bishop, une jeune archère prometteuse qui a revêtu le costume de Clint, après un concours de circonstances hasardeuses. La jeune femme interprétée par Hailee Steinfeld (Pitch Perfect 2, Bumblebee), est poursuivie par d’anciens ennemis du "Ronin". Clint l’aidera à se dépêtrer de cette situation dangereuse tout en essayant de tenir sa promesse : passer Noël en famille.

Un ton qui détonne

Ce qui frappe dès les premiers épisodes, c’est l’humour distillé tout au long de la série. Un trait de caractère du personnage Hawkeye. Difficile d'oublier ses piques échangées avec les autres super-héros dans la saga Avengers. Si Marvel Studios a toujours ajouté une dose de comique dans ses films comme dans Ant-Man, pour Hawkeye, la franchise a mis les bouchées doubles. Sans dévoiler le contenu des deux premiers épisodes, le célèbre archer se retrouvera bien souvent dans des situations incongrues, face à des adversaires loufoques.

Kate Bishop et Hawkeye, un duo d'archers surprenants qui devront faire équipe malgré leurs différences (Disney +)

Son duo formé avec Kate Bishop, inexpérimentée et maladroite, ajoute une dose de légèreté. La jeune héroïne touchante et intrépide est un personnage intéressant à découvrir pour le spectateur.

Un héros humain

Toutefois, la série ne se résume pas seulement à une comédie parsemée de scènes d’actions, aussi impressionnantes soient-elles. Hawkeye aborde des thèmes plus profonds. Clint est montré sous un nouveau jour, celui d'un homme qui s’efforce de concilier son rôle de père avec sa vie de héros. Ce thème, déjà soulevé au fil de la saga Marvel est approfondi dans la série. Les deux premiers épisodes laissent deviner la relation paternelle qu’il tissera avec Kate Bishop, en la prenant sous son aile.

Hawkeye reste un héros presque normal, il n’a pas de super-pouvoirs et évite au possible la médiatisation, à l’inverse de feu Iron Man. Il a ses propres failles, comme le traumatisme de la mort de Natasha Romanoff (Black Widow), survenue sous ses yeux. "C’est un type ordinaire, avec un talent extraordinaire. Sa fragilité, la culpabilité et la peur qu’il éprouve pour ceux qu’il aime sont des choses auxquelles chacun peut s’identifier", résume Rhys Thomas, réalisateur des épisodes 1, 2 et 6 de la série.

À l'approche de Noël

Hawkeye prend des risques en liant le thème de Noël à une série de super-héros, du jamais-vu dans l’univers Marvel. Pourtant, le show arrive à éviter la lourdeur des clichés des films de Noël, même si l’on peut reprocher dans l’épisode 1, un New York sous la neige, un peu trop parfait. 

En définitif, Hawkeye reste une série agréable à regarder en cette fin d’année, avec de belles scènes d’actions et des personnages attachants. La série prend le temps de préparer le terrain pour l'intrigue dans le premier épisode et maintient le suspense à la fin de l’épisode 2, sans toutefois atteindre la complexité des séries Loki ou WandaVision, produites par le même studio. 

Mais le duo de héros archers devrait nous réserver encore quelques surprises et rebondissements, tout au long des six épisodes de la série.

"Hawkeye", à voir sur Disney +, à partir du 24 novembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.