Sénat : le président de la commission de la culture demande la réouverture des lieux culturels

Laurent Lafon a réclamé jeudi "une réouverture adaptée des lieux culturels", après la publication d'une étude de l'Institut Pasteur selon laquelle les repas jouent un rôle central dans les contaminations.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Session publique de questions au gouvernement, au Sénat, le 9 décembre 2020. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

"Les premières conclusions de l'étude épidémiologique ComCor de l'Institut Pasteur sur les circonstances et les lieux de contamination par le virus SARS-CoV-2 sont sans appel et nécessitent de revoir la fermeture généralisée des lieux culturels", déclare Laurent Lafon, président centriste de la commission de la culture au Sénat, dans un communiqué publié jeudi soir le 17 décembre.

Une interdiction généralisée "inadaptée et incomprise"

"0,46% des contaminations seraient intervenues dans un lieu culturel d'après l'étude de l'Institut Pasteur !", indique-t-il, jugeant l'interdiction généralisée "inadaptée et incomprise". "La culture est un secteur essentiel : sa mise sous cloche totale sans nuance n'est pas proportionnée d'après l'étude de l'Institut Pasteur", poursuit Laurent Lafon qui réclame "une réouverture partielle, ainsi que des dérogations au couvre-feu" nocturne. Il dénonce "l'absence d'explications claires sur le plan scientifique pour justifier de mesures aussi drastiques que la fermeture généralisée des cinémas, théâtres, salles de spectacle diverses".

Entre confinements, couvre-feu et prolongation de fermeture pour cause de pandémie de coronavirus, le spectacle vivant, qui espérait pouvoir reprendre des couleurs le 15 décembre, doit encore patienter officiellement jusqu'au 7 janvier 2021... au plus tôt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.