Le prix Renaudot attribué à Yasmina Reza pour "Babylone"

Le roman de Yasmina Reza raconte une fête de voisins qui dégénère en scène de crime.

Yasmina Reza au festival de Cannes en 2011.
Yasmina Reza au festival de Cannes en 2011. (FRÉDÉRIC DUGIT / MAXPPP)

Le prix Renaudot est attribué à la dramaturge et romancière Yasmina Reza pour Babylone, aux éditions Flammarion, jeudi 3 novembre. Dans son nouveau roman, un polar décalé, elle raconte une fête de voisins qui dégénère en scène de crime. Elle succède ainsi à Delphine de Vigan, récompensée l'an passé pour D'après une histoire vraie (Lattès).

>> "Un polar burlesque teinté de mélancolie" : lire la critique de Culturebox

"Pour moi, Babylone, c'est le monde des disparus, des émotions qu'on aurait pu vivre, de toute cette humanité derrière nous", expliquait récemment la romancière et dramaturge.

Plusieurs fois récompensée

L'auteure française la plus jouée dans le monde a déjà été récompensée à plusieurs reprises pour ses livres et ses pièces de théâtre. Elle a notamment reçu deux prestigieux prix anglo-saxons, le Tony Award et le Laurence Olivier Award. En 2012, elle a reçu le César de la meilleure adaptation pour Carnage, dont elle a écrit le scénario.

Quatre autres finalistes étaient en lice parmi les romanciers pour le prix Renaudot : Adélaïde de Clermont-Tonnerre (qui a gagné le Grand prix du roman de l'Académie française), Régis Jauffret, Simon Liberati, Leïla Slimani (qui a, elle, remporté le prix Goncourt).