L'interview de Peter Wohlleben, auteur de "La vie secrète des arbres"

L’écrivain allemand contacté par Brut a répondu à des questions sur son best-seller "La vie secrète des arbres".

Voir la vidéo

Le best-seller "La vie secrète des arbres" nous en apprend plus sur la vie des plantes, un domaine scientifique qui reste peu financé. Interview réalisée par Brut le 6 septembre de son auteur, l’allemand Peter Wohlleben.

Diversité de réaction

On sait depuis 20 ans que les arbres communiquent entre eux pour se prévenir d’un danger. "Il se disent ‘Ah, un cerf est en train de me manger ! Et ils envoient ensuite des substances toxiques dans leurs branches et dans leurs feuilles, tout en alertant chimiquement les arbres environnants", explique Peter Wohlleben. Pour autant, son livre est un succès phénoménal, avec 14 millions de ventes outre-Rhin. 

Espèce d’idée reçue

C’est dans notre ADN, l’être humain aime les catégories. Ainsi l’écrivain-forestier considère, dépité, que "la 1ère catégorie sont les Hommes, la 2ème catégorie sont les animaux et la 3ème catégorie sont les plantes." Il ajoute que "Cette catégorie de ‘plantes’ est une mauvaise catégorie, une où l'on traite des êtres vivants comme des matériaux bruts." Et il conclut, cartésien : "nous ne faisons donc pas de recherches sur les plantes comme nous en faisons sur les animaux".

Mais il reste optimiste en rappelant par exemple que la Constitution suisse reconnaît le droit des plantes. Une bien maigre consolation pour cet amoureux de la nature.