Cet article date de plus de quatre ans.

Robert Redford, "l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux", en sauve un

A l'affiche de "Peter et Elliott le dragon", sa partenaire Bryce Dallas Howard a raconté une anecdote de tournage, qui illustre la passion de l'acteur pour les chevaux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur Robert Redford lors d'une conférence de presse en marge du festival de Sundance, le 21 janvier 2016 à Park City, dans l'Utah (Etats-Unis). (VALERIE MACON / AFP)

"L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" n'a jamais aussi bien porté son surnom. Lors du tournage de son dernier film, l'acteur Robert Redford n'a pas hésité à tout lâcher pour venir en aide à un cheval en détresse, en Nouvelle-Zélande.

"Il y avait un cheval qui était clairement maltraité, il était attaché à une barrière en bois en bordure de l'autoroute", a raconté, jeudi 11 août, l'actrice américaine Bryce Dallas Howard, sa partenaire à l'affiche de Peter et Elliott le dragon. L'équipe de tournage a aperçu l'animal attaché à plusieurs reprises quand elle s'est installée dans la forêt de Redwood, a relaté l'actrice, lors d'une tournée de promotion.

Un sauvetage coordonné avec un refuge

Au fil du temps, le cheval semblait de plus en plus mal en point. "Nous allions et venions, et le cheval avait l'air émacié et maltraité, abandonné, et il n'y avait pas d'eau, pas de foin" pour lui, se souvient Bryce Dallas Howard. Dans un premier temps, Robert Redford a mandaté quelqu'un pour s'enquérir de la situation auprès des voisins. Mais, selon ces derniers, l'animal n'appartenait à personne et se trouvait "toujours là, dehors". L'acteur est donc allé "secourir ce cheval lui-même" après s'être coordonné avec un refuge, a précisé l'actrice.

Une scène du film "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux", avec Robert Redford. (ARCHIVES DU 7EME ART / AFP)

Lors du même tournage, l'acteur de 79 ans a été déposé au milieu des bois, par erreur, avant que l'hélicoptère ne redécolle. Egarés dans la nature, Robert Redford et son assistant "ont compris qu'ils étaient au mauvais endroit et ont décidé de marcher" jusqu'à pouvoir arrêter une voiture, a également raconté le réalisateur, David Lowery. La prochaine fois, en cas de pépin, il pourra sans doute compter sur son nouvel ami à quatre pattes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.