La réouverture de l'enquête sur la mort de Kurt Cobain n'était qu'une rumeur

La police de Seattle a expliqué qu'elle avait justement développé des photos inédites, prises le jour du décès du chanteur de Nirvana en 1994, pour anticiper la remise en cause de la version officielle de la mort de Kurt Cobain.

Une des photos prises sur les lieux de la mort de Kurt Cobain, survenues le 4 avril 1994, révélées jeudi 20 mars 2014 par la police de Seattle (Etats-Unis).
Une des photos prises sur les lieux de la mort de Kurt Cobain, survenues le 4 avril 1994, révélées jeudi 20 mars 2014 par la police de Seattle (Etats-Unis). ( REUTERS)

Le dossier Kurt Cobain n'est pas un "cold case", une affaire classée puis rouverte. Vingt ans après la mort du chanteur de Nirvana, survenue le 4 avril 1994, des photos non développées ont été découvertes dans les archives de la police, générant l'espoir d'une nouvelle version du décès du rockeur. Mais la police a rapidement démenti avoir rouvert l'enquête sur le suicide du musicien, retrouvé avec une balle dans la tête, un fusil à ses côtés, les veines remplies d'héroïne.

Tout est parti d'une information avancée jeudi 20 mars par la chaîne américaine Kiro 7 (en anglais) : une policière a retrouvé quatre pellicules photos de 35 mm dans les archives qu'elle mettait en ordre à l'occasion du vingtième anniversaire de la mort de Kurt Cobain. Ces clichés n'ont été développés que le mois dernier et la chaîne de télévision affirmait qu'une équipe spécialisée dans les affaires classées planchait sur ses clichés.

Boite à cigare

Très rapidement, l'information s'est répandue sur les réseaux sociaux, l'annonce d'une possible nouvelle piste expliquant le geste du chanteur a provoqué un nouvel espoir chez ses fans toujours en deuil.

Mais rapidement, la police a démenti la réouverture de l'enquête, expliquant qu'il ne s'agissait que d'une rumeur. Les quatre pellicules ont bien été développées tardivement, mais elles n'ont rien apporté de nouveau sur le dossier. Sur les clichés Polaroid révélés vendredi matin, on découvre seulement que le rockeur se servait d'une boite à cigare pour cacher ses seringues et son héroïne.

Une des photos prises sur les lieux de la mort de Kurt Cobain, survenues le 4 avril 1994, révélées jeudi 20 mars 2014 par la police de Seattle (Etats-Unis).
Une des photos prises sur les lieux de la mort de Kurt Cobain, survenues le 4 avril 1994, révélées jeudi 20 mars 2014 par la police de Seattle (Etats-Unis). ( REUTERS)
 

Sur Twitter, la police de Seattle a également expliqué que si ces bobines avaient été développées le mois dernier, c'était pour anticiper la remise en cause de la version officielle de la mort de Kurt Cobain, à l'occasion du vingtième anniversaire de sa disparition.