Affaire Jeremstar : nouvelle plainte d'un jeune homme contre un proche du blogueur

Un homme affirme avoir eu une relation sexuelle tarifée avec Pascal Cardonna alors qu'il était âgé de 14 ans. Une plainte pour "corruption de mineur" est sur le point d'être déposée, confirme son avocat.

Jeremstar, alias Jérémy Gisclon, est devenu en trois ans un phénomène d\'internet, suivi par des millions de fans.
Jeremstar, alias Jérémy Gisclon, est devenu en trois ans un phénomène d'internet, suivi par des millions de fans. (JOEL SAGET / AFP)

Les déboires judiciaires se poursuivent dans l'affaire Jeremstar. Un jeune homme accuse Pascal Cardonna, un proche de Jeremstar surnommé "Babybel", d'avoir eu une relation sexuelle tarifée avec lui, alors qu'il n'était encore âgé que de 14 ans, révèle le quotidien Libération, mardi 23 janvier. Contacté par franceinfo, l'avocat Alexandre Blondieau confirme qu'une plainte sera déposée "pour corruption de mineur", "sans doute aujourd'hui", donc dans la journée de mercredi.

Ce prénommé Jason, aujourd'hui âgé de 21 ans, dit avoir eu ce rapport lors de sa première rencontre avec Pascal Cardonna, en 2011. Quand Libération lui demande s'il était consentant, il répond que "oui, si tant est qu'on puisse être consentant à 14 ans".

Il dénonce une "pression psychologique"

Jason explique qu'il n'a plus jamais eu de relation sexuelle avec Pascal Cardonna, mais dénonce "une véritable pression psychologique" et une manipulation, par la suite. Le jeune homme revient également sur les soirées au domicile de "Babybel". Ce dernier, toujours selon le témoignage du jeune homme, "avait toujours une cible, soit qu’il avait amenée, soit qu’il choisissait parmi les garçons qu’il nous demandait d’inviter". Jason assure que les relations sexuelles étaient rémunérées en argent ou en nature, contre un iPad ou une promesse de rencontrer Jeremstar.

Un jeune homme prénommé Annoir a déjà porté plainte pour "viol aggravé sur mineur" contre "Babybel", l'accusant d'avoir profité de son sommeil pour lui pratiquer une fellation. Après avoir reçu le témoignage de Jason, Libération a contacté l'avocat de Pascal Cardonna, qui dément toutes les accusations de relations sexuelles avec des mineurs.

De nouvelles plaintes sont déjà évoquées. L'avocat Kamel Benamghar, qui défend Annoir, a précisé lundi à franceinfo qu'il examinait "cinq à sept" autres dossiers. Alexandre Blondieau examine également d'autres dossiers mais refuse de communiquer un chiffre dans l'immédiat.